Lausanne

Il y a dix ans, l’État assassine...

Il y a dix ans, le 11 mars 2010, Skander Vogt mourrait asphyxié dans sa cellule de la prison de Bochuz dans le canton de Vaud. Le 17 mars de la même année Joseph Ndukaku Chiakwa, un requérant d’asile débouté est décédé sur le Tarmac à Zurich lors de son expulsion de force. Puis le 17 avril Umüt Kiran, un voleur de voiture 18 ans, est tué par un policier vaudois d’une balle dans la tête. La responsabilité de l’état ne fait aucun doute dans ces trois assassinats représentatifs du système répressif Suisse.

Répression - Enfermement

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.