Migrations - Frontières

[Genève] Thé devant des Foyers et Bunkers

Le collectif Perce-frontières qui lutte pour les personnes en exil vous invite à des thés conviviaux devant des foyers et des bunkers. Le but de ces thés est de tisser des liens entre les habitant.e.s des foyers et bunkers et les autres résident.e.s genevoises, de dénoncer les conditions de vie indignes de vos lieux d’habitation et de visibiliser vos luttes. Ce sont des moments importants pour briser l’isolement que leur impose l’Hospice général, la police et l’Etat de Genève.

Paroles en exil #2

Deuxième numéro des Paroles en exil. Ce récit a été construit à partir d’un entretien mené au mois de mars 2017 à Genève entre une personne en exil venant de Colombie et deux membres du collectif Sans Retour. Il a été réalisé dans le cadre de la mobilisation contre Sommet mondial des matières premières de Lausanne 2017.

Premier numéro de Paroles en exil

A l’occasion de la manifestation contre le 6ème sommet des matières premières qui aura lieu à Lausanne le 27 mars, le Collectif Sans Retour donne la parole aux exilé.e.s en publiant un premier numéro de Paroles en exil. Ce numéro rapporte les propos d’un exilé ayant quitté l’est nigérian pour la Suisse. Il pose son regard sur l’exploitation des ressources et les connivences entre les Etats coloniaux et les dirigeants du Nigéria.

[Suisse] Quand l’accueil des personnes en exil devient un bizness

La Suisse met en place une nouvelle politique en matière de gestion de la migration, qui porte notamment sur la privatisation des institutions suisses de l’Europe forteresse. Ce texte publié par le collectif autonome D, n’a pas pour but de défendre un étatisme carcéral des questions migratoires mais de mettre en lumière les logiques actuelles qui président à la gestion de ces questions dans la Suisse d’aujourd’hui.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19 |

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.