Répression - Enfermement

Vers la fin de la détention administrative ?

Avec l’impossibilité d’expulser, Genève libère les personnes enfermées dans ses centres de détention. Toutefois, les personnes ayant été infectées par le virus covid-19 se voient incarcérées dans la prison surpeuplée de Champ-Dollon. Qu’en sera-t-il de la détention administrative après le virus ? Plus jamais ça !

Répression - Enfermement

Massacre dans les prisons en Colombie

Le 21 mars 2020, à partir de 21h30, les personnes incarcérées exigeant des mesures sanitaires efficaces afin d’éviter la contagion du virus du syndrome respiratoire aigu grave, Sars-Cov 2 (COVID-19), ont été victimes de tirs et d’agressions dans différentes prisons colombiennes.

Répression - Enfermement

Prisons : réduire la surpopulation pour éviter la crise sanitaire

Alors que les visites ont déjà été suprimées dans les prisons vaudoises, on redoute à tout moment la même chose dans la prison surpeuplée de Champ-Dollon. En France, de nombreuses associations, dont certaines représentent des acteurs centreaux du système judiciaire, en appellent à des mesures urgentes : "face au risque de crise sanitaire et sécuritaire, il faut aujourd’hui permettre à un maximum de personnes de sortir immédiatement de ce vase clos."

Répression - Enfermement

La violence des prisons à l’heure du coronavirus

Depuis quelques jours des mesures ont dû être prises pour éviter que le coronavirus ne se répande plus encore. Pendant ce temps, alors qu’on nous enjoint à prendre soin de nous et de nos proches, les personnes précarisées par un système de classe, raciste et sexiste sont ignorées par les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique. Parmi ces sujets, la question des prisonnier·ère·s n’arrête pas de résonner dans nos têtes.

Répression - Enfermement

Il y a dix ans : l’Office fédéral des migrations tue

Le 17 mars 2010, Joseph Ndukaku Chiakwa un requérant d’asile nigérian mourait lors de son expulsion de force à l’aéroport de Zürich. Quelques jours plus tôt les maton·ne·s laissaient Skander Vogt mourrir dans sa cellule à la prison de Bochuz. Le 17 avril, c’est Umüt Kiran qui est tué d’une balle dans la tête par un policier vaudois. Si nous revenons aujourd’hui, dix ans après, sur ces trois cas, c’est pour ne pas oublier celleux qui sont mort·e·s des mains de l’État en Suisse.

Répression - Enfermement

Il y a dix ans, l’État assassine...

Il y a dix ans, le 11 mars 2010, Skander Vogt mourrait asphyxié dans sa cellule de la prison de Bochuz dans le canton de Vaud. Le 17 mars de la même année Joseph Ndukaku Chiakwa, un requérant d’asile débouté est décédé sur le Tarmac à Zurich lors de son expulsion de force. Puis le 17 avril Umüt Kiran, un voleur de voiture 18 ans, est tué par un policier vaudois d’une balle dans la tête. La responsabilité de l’état ne fait aucun doute dans ces trois assassinats représentatifs du système répressif Suisse.

Répression - Enfermement

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.