Argentine Infos d’ailleurs Luttes sexualités - Queer

Acquittement pour Higui ! - Contre la lesbohaine

Cet article aborde des violences sexuelles, lesbophobes et de classe.

Acquittement pour Higui !

Higui est une camarade lesbienne qui a été emprisonnée pour s’être défendue contre un viol correctif. Le 16 octobre 2016, elle a été attaquée brutalement par les mêmes personnes de son quartier qui l’avait harcelée toute sa vie pour être lesbienne. Ils la violentaient, menaçaient sa famille, et sont allés jusqu’à mettre le feu à sa maison.

Ce jour-là, ils l’ont attaqué en groupe, l’ont battue à coups de poings et de pieds, ils l’ont harcelée sexuellement et ont essayé de la violer, et quand elle, dans un acte de légitime défense, a réussi à arrêter la l’homme qui essayait de la violer, les autres l’ont battu encore plus fort, jusqu’à ce qu’elle perde conscience. C’est dans cet état qu’elle a été transférée au commissariat où elle a été attaquée physiquement et verbalement par la police et a été obligée de faire une déclaration sans avocat.e. Ils ont aussi caché des preuves pour l’accabler.

Ce n’était pas un meurtre, c’était de l’autodéfense.

A ce jour, Higui est libre grâce à l’organisation et la mobilisation de tous les secteurs politiques et sociales : du mouvement féministe, du collectif LGBTQI+, des organisations de droit de l’Homme, des organisations sociales, des groupes indépendants, des activistes sans étiquettes et des partis politiques.

Pourtant la lutte n’est pas finie. Higui est toujours en procès et sa liberté est en jeu. Les dates du procès ont été fixées pour le 17, 18, 19 et le 20 février 2020, au tribunal numéro 7 de San Martín. La justice misogyne, lesbohaineuse et classiste cherche à la juger pour homicide simple, sans prendre en compte la légitime défense pour sa vie et son intégrité physique.

Le cas de Higui n’est pas un cas isolé, mais un reflet cruel de la réalité que nous vivons. Nous, beaucoup de femmes cis, personnes trans, lesbiennes, gays et pauvres sommes violenté.e.s et criminalisé.e.s quotidiennement dans la tentative de nous dresser et nous corriger et même si besoin de nous faire disparaître. C’est pour cela que le procès de Higui est important aussi comme jurisprudence pour un cas de légitime défense, contre un crime de haine envers les lesbiennes-travesti-trans-homos.

Nous appelons toute.s personnes à se joindre à la campagne et à se mobiliser de différentes manières et spécialement d’être présent.e.s les jours du procès, devant le tribunal où nous allons faire un festival pour qu‘ils nous entendent et qu‘ils sachent que nous sommes là et que nous exigeons son absolution.

La Campagne pour l’acquittement d’Higui

La campagne a commencé il y a deux ans et fonctionne de manière horizontale par un réseau qui a pour but la visibilisation du procès et aussi l‘accompagnement de Higui comme personne survivante. Notre objectif principal est l‘absolution/l’acquittement de Higui, pour cela le plus important est le soutien et la pression sociale, c’est ce qui a déja permis sa libération en première instance. Il est très important que les juges sachent que nous les regardons, que nous savons qu’il s’agissait d’une attaque de lesbohaine et nous exigeons que le cas soit reconnu comme un cas de légitime défense. La légitime défense n’est pas envisagée pour des raisons multiples desquelles souffre Higui : la lesbohaine, la misogynie, et le classisme de la justice. Parce qu’il existe par exemple des cas de lynchage et vol par des hommes cis hétérosexuels de la classe moyenne qui n‘ont pas les mêmes réponses de la part de la justice. Pour ça nous nous posons la question suivante : qui a droit à la légitime défense ?

Comme campagne nous nous sommes entendu.es sur différentes actions :
- Organiser des évènements pour visibiliser le procès et récolter des fonds pour des tracts, des activités et souvent aussi pour que Higui puisse compter sur des ressources dans l’attente du jugement.
- Communication et politique, avec l‘objectif de visibiliser à travers des articles dans des quotidiens, participation à des programmes radios, débats, manifs, rencontres, etc.
- L‘accompagnement complet de Higui comme personne survivante, pas seulement pour générer des ressources matérielles et économiques mais en l‘accompagnant depuis l‘écoute et l‘amitié, et en formant un réseau de soutien.
Il est important de mentionner que Higui fait activement partie de la campagne, sortant de son rôle de victime lequel est habituellement attribué aux personnes survivantes, pour être protagoniste de sa lutte.

En ce moment nous mettons en place un groupe whatsapp national auquel vous pouvez vous joindre pour coordonner les actions communes depuis différents coins du pays. Vous pouvez nous contacter via instagram ou facebook et vous y rajouter.
Le soutien de tout le monde est très important en ce moment, le procès va avoir lieu bientôt, les 17,18,19 et 20 février 2020 dans le tribunal de San Matín. Nous y serons et organisons un festival dehors pour qu‘ils nous écoutent et qu‘ils sachent que nous sommes là et que nous exigeons son absolution.

Instagram : @absolucion_higui
Facebook : Campaña por la Absolución de Higui

P.-S.

Ce texte a été traduit avec l’accord des membres de la campagne. Vous trouverez ce tract à télécharger.
En espérant que cette diffusion entraînera des actions de solidarité et de pression sur la justice argentine.

Articles de la même thématique...

Le PS vaudois fait chier

Le PS utilise le symbole des luttes trans sans porter aucune de nos revendications, juste parce que c’est "in".

> Tous les articles "Luttes sexualités - Queer"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.