Suisse Infos locales Antisexisme - Féminisme

Appel à l’affichage contre les féminicides

Le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes*, les habitant.x.e.s de Suisse se réveilleront dans des villes recouvertes de collages dénonçant le système patriarcal qui tue et oppresse les femmes*. Une femme est ainsi tuée toutes les deux semaines en Suisse, ce qui représente un quotient par habitants supérieur à la plupart des pays voisins.

En effet, suivant l’exemple des différentes actions menées en France afin de dénoncer les féminicides, nous avons décidé de faire une action collage la nuit du 24 au 25.

Nous fonctionnons de façon décentralisée et indépendante, le but étant que toutes les villes de Suisse soient « décorées ». Une seule ligne directrice : faire des collages dénonçant les violences faites aux femmes*, de manière inclusive.

Toi aussi tu peux former un petit groupe d’action avec tes ami.x.e.s, et prendre possession des rues le 24 au soir !

Nous n’encourageons bien évidemment pas la commission d’un délit, mais au cas où l’envie te venait de décorer les rues, voici une petite marche à suivre :

Tu auras besoin : de colle (tuto ci-dessous), d’un gros pinceau ou d’une éponge, de feuilles A4 et de peinture acrylique noire.

1) Préparer les affiches : 1 lettre par feuille A4, peinte à l’acrylique (comme ça, ça ne bave pas avec la colle), voilà des idées de slogans (attention on est inclusi.x.ve.f.s) :

  • 14 juin, on n’a pas été entendu.x.e.s
  • Aux femmes* assassinées, le monde indifférent.
  • C’est aussi notre ville
  • Être une femme* tue
  • Des bleus sous la jupe
  • Elle est morte dans la douleur
  • Elle le quitte, il la tue
  • Elles sont mortes parce qu’on n’a rien dit
  • En danger ? Parles-en !
  • Féminicides partout - justice nulle part
  • Femmes* trans assassinées = féminicides
  • Femmes* battues : on vous croit
  • L’amour ne cogne pas
  • Le cœur bat, l’amour pas
  • Le patriarcat assassine
  • Les femmes* dans la rue
  • Non ≠ convainc moi
  • Oui, c’est une accusation
  • Papa a tué maman
  • Pas de féminicides = pas de collages ; vous savez ce qu’il reste à faire
  • Pas un crime passionnel, c’est un meurtre
  • Violence conjugale = danger de mort

2) Préparer la colle écologique, simplement avec de la farine et de l’eau : tuto → http://www.citizen-tag.com/colle-ecologique/

3) Le soir du 24 novembre, coller les affiches en petites équipes : par exemple, une personne fait le guêt, une autre personne applique la colle et la troisième colle les lettres.

Placardons la ville, faisons entendre la voix des femmes* qui subissent des violences, en Suisse et ailleurs.

P.-S.

Nous invitons toute personne intéressée à se renseigner au préalable sur les risques
encourus, étant donné le caractère illégal de cette action. De plus, afin de ne pas se mettre en danger inutilement, il est conseillé d’éviter les moyens de communication tels que facebook, whatsapp, instagram, etc.

Articles de la même thématique...

Lettre ouverte aux Créatives

Lettre ouverte aux Créatives, pour un festival vraiment féministe ! Nous demandons que le festival Les Créatives et le Service Agenda 21 prenne ses responsabilités face au renvoi de 7 femmes*.

"Ni una menos ! mobilisation nationale

Appel à toutes les personnes FLINT* à converger à Bâle le 25 novembre 2019 pour une manifestation combative et révoltée contre les violences faites aux femmes*...

> Tous les articles "Antisexisme - Féminisme "

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.