Grèce Infos d’ailleurs

Déclaration de Turgut Kaya

Turgut Kaya est un militant révolutionnaire turc emprisonné en Grèce. Exilé après avoir passé de nombreuses années en prison et subit différents types de torture en Turquie, il a été arrété en Grèce en avril 2018 sous un mandat d’Interpol. Menacé d’extradition, il entame une grève de la faim au mois de mai.

Cette semaine, l’état grec a annoncé ne plus vouloir extrader Turgut Kaya qui pour le moment reste toujours emprisonné. Voici la déclaration publique qu’il a faite après cette annonce.

Au public,
Comme on le sait, un tribunal grec a pris la décision de mon extradition vers la Turquie fasciste. Le 31 mai j’ai commencé une grève de la faim pour dénoncer cette attaque contre mon identité révolutionnaire et la tradition communiste que je représente ainsi que pour demander l’annulation de mon extradition et ma libération.

La décision du pouvoir judiciaire grec est un signe concret de l’augmentation globale des agressions sur les mouvements progressistes, révolutionnaires et communistes, tout spécialement en Europe. En ce sens, il s’agit d’une décision extrêmement réactionnaire basée sur une volonté politique. Dans le même temps, cela a ouvert la voie aux négociations réactionnaires entre de prétendus démocrates qui ne représentent en vérité qu’un État bourgeois, réactionnaire et fasciste. Dès qu’il fut question des intérêts communs, le vrai visage du phénomène que l’on nomme « l’Etat » est apparu au grand jour. Ainsi, cette décision n’est pas une menace pour moi seul, mais pour des milliers de réfugiés vivant en Europe. Cette attaque n’est qu’une étape préliminaire à une attaque contre toutes les identités politiques.

Quand j’ai débuté ma grève de la faim, j’ai déclaré que la lutte était entrée dans une nouvelle phase et ai indiqué la nécessité d’une solidarité révolutionnaire internationale en réaction à ce genre d’attaques réactionnaires.

Dans les faits, cette solidarité s’est manifestée durant l’action de grève de la faim. Une fois de plus nous avons testé et vu que la solidarité est la meilleure des armes du prolétariat et des personnes oppressées.

Même si je ne suis pas encore libre, la grève de la faim et la solidarité générée par les campagnes de libération ont eu pour résultat de bloquer mon extradition. C’est pour cela que j’ai décidé d’interrompre ma grève de la faim tout en sachant que mes camarades, amis et celles et ceux qui sont solidaires resteront avec moi jusqu’à ce que je sois libre. Même si je ne suis pas encore libre cela représente une victoire pour la volonté révolutionnaire et la solidarité internationale.

Cette victoire est principalement celle du peuple grec. La solidarité internationale du peuple grec et des organisations progressistes et révolutionnaires dont elles sont issues, spécialement le « Greek Emergency Committee », ont été décisives dans cette victoire. C’est en cela que le principal vainqueur est le peuple grec.

Cette victoire est la victoire de la plateforme « Freedom for Turgut Kaya » fondée par des organisations révolutionnaires et partisanes turcs et kurdes en Grèce. 

Cette victoire est celle de la solidarité internationale venue des Philippines à la Palestine et aux États-Unis, de la France à l’Italie et au Rojava, du Pakistan à l’’Irlande, à l’Allemagne, à la Suisse, de la Belgique, à la Norvège, l’Angleterre et d’autres pays.

Cette victoire est celle de toutes les organisations et individus révolutionnaires et démocratiques en Turquie et au Kurdistan qui ont montré leur solidarité malgré l’état d’urgence.

Cette victoire est celle des organisations de masse des migrants en Europe, principalement « ATİK-UPOTUDAK, New Democratic Youth and New Woman. »

Cette victoire est celle des prisonniers du DHKP/C en Grèce et du TKP/ML en Turquie qui ont lancé une grève de la faim en solidarité.

Cette victoire est la victoire de la solidarité révolutionnaire.

Cette victoire est la victoire de la solidarité internationale.

Vive la solidarité révolutionnaire !

Vive la solidarité internationale !
 
24.07.2018
Turgut Kaya

P.-S.

Plus d’infos : www.secoursrouge.org

Renversé encourage à la féminisation des textes publiés.

Articles de la même thématique...

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.