Haute-Savoie Infos d’ailleurs Répression - Enfermement Police

Festival des ordures : en mars, les apôtres du tout sécuritaire se pavannent en Haute-Savoie

Festival des ordures, Laurent Wauquiez et Gérard Collomb en mars en Haute Savoie... Petit rappel des faits.

Collomb

Donne moi des balles...

Gérard Collomb pourrait venir à Annecy le 15 décembre annoncer la construction d’un nouveau commissariat, pour quelques 21 millions d’euros pour remplacer, moderniser celui des Marquisats, annonce le porte voix réactionnaire haut-savoyard le Messager. D’après le torchon, c’est au total et pour les trois années à venir 588 millions qui seront alloués à la construction d’édifices policiers sur le territoire français.

Le ministre de l’intérieur Collomb a provoqué la semaine dernière l’évacuation brutale du Bois Lejuc à Bure, permise par une ordonnance autorisant les flics à l’emploi de la force, annoncée le matin même via twitter, puis le bouclage de la zone par arrêtés préfectoraux pour le mois à venir. Gérard Collomb ne veut plus de « lieux de non-droit » en France et il entend y mettre le prix. La Haute-Savoie qui n’est pas épargnée par les violences policières, ne sera pas non plus épargnée par la militarisation des bourreaux en bleu.

Malgré les récentes manifestations contre les violences policières, et malgré la grogne qui monte des quartiers suite aux assassinats - notamment dont celui tout proche de Nicolas Manikakis à Thonon - et le harcèlement qui les ont suivi et ont conduit aux incarcérations de membres des familles des victimes, Gérard Collomb, à la suite de quelques braillements de flics annonçait en septembre dernier que "Le budget de la police augmentera de 1,9%. Les moyens alloués aux équipements matériels seront également rehaussés de 5,4%." Au passage il prévoie aussi de "consacrer une enveloppe de 70 millions d’euros au renouvellement du parc automobile de la gendarmerie." ainsi que de créer 2.500 postes de gendarmes sur la durée du quinquennat.

Bernard Cazeneuve avait déjà armé la BAC en 2016 de fusils d’assaut HK-G36, et autres tasers et LBD pour quelques 17 millions d’euros, en faisant une milice surarmée. Discours martial : plus de "zones de non droit", "reconquête du territoire" en parlant des banlieues, emploi de la force garanti par ordonnances, renforcement de l’attirail répressif lors des manifestations... Soutenue par la glose du premier ministre, l’heure n’est pas à l’apaisement et c’est maintenant la police municipale qui saute dans le train. La Haute-Savoie n’est pas en retard.

A Annecy, les policiers municipaux ont été armés, comme à Annemasse, où on leur a même offert un chien. Ils ont eu des Taser à Sevrier. La police municipale prend les rôles de la police nationale, défendue par des élus qui refusent de faire une distinction entre les deux corps. Jusque dans des ses moindres recoins, la Haute-Savoie s’arme, comme à Thyez, commune de 6000 habitants, où depuis un an la préfecture a accepté d’armer Rémy Crozet, Thomas Van der Straeten et Mélodie Berthod. Ce sont donc des Glock 9 mm qui sont arrivés pour les municipaux.

La préfecture qui autorise cela, c’est celle d’Annecy, où exerçait l’ancien préfet d’Annecy, Georges François Leclerc, proche de Sarkozy maintenant préfet de Nice. Il a depuis été condamné quatre fois, le 31 mars puis le 4 septembre 2017 et tout récemment, le 22 janvier 2018 et le 23 février 2018 pour de graves atteintes au droit d’asile.

Wauquiez

Donne moi un flingue ...

Le président de la région Rhône-Alpes Auvergne viendra lui le 6 mars inaugurer le salon international de la machine-outil de décolletage à La Roche-sur-Foron. Aussi président des Républicains, Laurent vient en terre apparement amie, puisque la Haute-Savoie avait comme lauréat du premier tour des présidentielles le collectionneur de casseroles François Fillon (et globalement plus de 70% de votes à droite). Pourtant ces derniers temps Wauquiez n’a pas tout réussi...

Le tout sécuritaire c’est aussi le dada de Laurent, dont la première idée en tant que président de la région avait été d’installer des portiques de sécurités dans les lycées, projet sur lequel il avait dû reculer, et ne passer par la fenêtre que 10 des 20 millions d’euros initialement prévus, tant sa stupidité était flagrante. Au final, les portiques n’avaient pas été installés, mais Wauquiez avait proposé de simplement fermer les portes des lycées à clé, pour empêcher les terroristes d’y entrer, et les élèves de sécher les cours...

Dans le domaine du ridicule, Laurent a vu en décembre sa "clause molière" annulée par le tribunal de Lyon. Son but était d’imposer l’usage du français sur les chantiers, prétenduement pour garantir la sécurité des salarié.e.s. L’ultra violent président des républicains tente de venir à la conquête d’un autre monde industriel.

Résolument du côté du "progrès" industriel coûte que côute, Wauquiez le dynamique souhaitait aussi investir 140 millions d’euros dans la construction très contestée de l’autoroute A45 reliant Saint-Etienne à Lyon. Celle-ci a par ailleurs récemment été considérée non prioritaire par le rapport Duron.

Pas franchement écolo, Wauquiez est plutôt OGM. Lors d’une visite au projet auvergnat "Breedwheat", censé garantir la compétitivité de la fillière blé française, Laurent Wauquiez avait qualifié de « stupide et réactionnaire » l’attitude des faucheurs de cultures OGM. Pour cet ami des grosses exploitations que les parcs naturels embêtent comme celui de la Dombes, menace à la rentabilité de la zone, Wauquiez se range derrière les chambres du commerce, des métiers, de l’agriculture, les syndicats agricoles, les propriétaires forestiers et d’étangs et les chasseurs. Pro gaz de schiste, il était signataire en 2011 du projet de loi d’Eric Woerth voulant ôter de la constitution le principe de précaution.

Le tout sécuritaire allié à la rentabilité coûte que coûte augurent un sale mois de mars en Haute-Savoie.

Articles de la même thématique...

Soutien aux 18 inculpé.e.s de Bâle

Bientôt se tiendra le procès des inculpé.e.s de la manifestation bâloise du 24 juin 2016. Montrons que notre solidarité est plus forte que les lois de l’État et que la répression.

Le Refuge Chez Jésus expulsé le 10 octobre à l’aube

Ils ont expulsé Chez Jésus. 14 camionettes, plusieurs voitures de police et carabinieri, l’éternel troupeau bien fourni de digossini tout fiers. Ils sont arrivés à 7h40 le mercredi matin. Ils ont defoncé la porte avec un bélier et un marteau, et ils...

Apéro écriture de lettres pour Georges Abdallah

Dans le cadre de la semaine internationale de soutien à Georges Abdallah - militant de la cause palestinienne et emprisonné en France depuis 1984 - le Secours Rouge Genève organise un apéro écriture...

> Tous les articles "Répression - Enfermement"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.