Lorsque les rues sont des frontières et non plus des ponts. Lorsque l’espace urbain gentrifié, genré ; appuie les inégalités, fabrique des murs et balkanise les luttes. Au-devant des isolements artificiels et des rôles assignés ; il s’agit bien sûr de neutraliser la critique sociale opérationnelle. Nous commettrons des archipels et des coalitions. Nous n’allons par changer. Nous voulons tout changer.

Placées en fin d’année révolutionnaire, les Sanculotides clôturaient le Calendrier Révolutionnaire usité entre 1792 et 1806 puis durant le Commune Paris en 1871. Elles prennent le nom des Sanculotes, ainsi désignés avec dédain les peuples de la Révolution de 1789 en lutte pour une démocratie directe de base, égalitaire ; à l’encontre d’une démocratie de clans, représentative et bourgeoise.

Les Sanculotides nées à Genève en 2009 aux Pâquis. Un festival à géométrie variable, autogéré, inclusif et d’inspiration libertaire.

Noël est un marqueur important. Il donne un diagnostic sociétal de l’écosystème capitaliste. L’on y observe l’état des masses, la frénésie consumériste, son intensité, les multitudes qu’elle mobilise.
Le dynamisme morbide qui affleure. les séparations brutales, le manichéisme social règnent. Quelques atours caritatifs renforcent cet état de fait venant souligner la différence et l’anormalité des indociles, des solitaires, et de quiconque diffère du catéchisme capitaliste.

Du sabre et du goupillon

"La Sainte Alliance du sabre et du goupillon". L’assertion attribuée à Georges Clemenceau dénonce la collusion si funeste : armée et clergé. Ici le goupillon se met au service du capital et inversement. Un monde à la dérive, sous perfusion, qui ne connait comme derniers hoquets que les oripeaux opulents, fard cosmétique et clinquant qui dissimule de moins en moins les abîmes qui s’étendent.

Rencontres socio-culturelles.

Les Sanculotides, trois jours pour initier des rencontres et se causer horizontalement. Partager des pratiques de résistance au vieux monde. Recouvrer des convergences qui ont été mises à mal. Se donner le temps d’écouter, de parler et de fabriquer. Loin du tumulte et des injonctions. Loin des crises et des tensions. Aux antipodes des rapports de domination et les nombreuses niches qui les contiennent.

« Mandataire du peuple, depuis peu vous promettez de faire cesser les calamités du peuple ; mais qu’avez-vous fait pour cela ? Avez-vous prononcé une peine contre les accapareurs et les monopoles ? Non. Eh bien, nous vous déclarons que vous n’avez pas tout fait. Vous habitez la Montagne, resterez-vous immobiles sur le sommet de ce rocher immortel ? Il ne faut pas craindre d’encourir la haine des riches, c’est-à-dire des méchants ; il faut tout sacrifier au bonheur du peuple »

Pétition des sans culottes portée à la Convention, 25 juin 1793

PNG - 294.5 ko

P.-S.

Programme complet, communiqué de presse et les podcast à suivre sur libradio

Articles de la même thématique...

Avec Vous Jusqu’au Bout - معكن للآخر

Appel à la solidarité avec la Révolution libanaise. Un rassemblement aura lieu à Genève demain en même temps que dans plusieurs villes européennes. Rendez-vous demain 26 Janvier, à 14h à la place des...

Ça bouge partout en France

Grève, blocages, sabotages, actions et manifestations, ça bouge partout en France. Comme un air de giletjaunisation. Voici une compilation des résistances en cours réalisée par Nantes révoltée.

Autonomie et mouvement de masse

En France, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas. Ce texte paru sur acta.zone tente une piste de reflexion sur le rôle de l’autonomie dans le mouvement social...

> Tous les articles " Anticapitalisme - Lutte des classes "

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.