Genève Infos locales Luttes indépendantistes Rojava

Une attaque de plus contre le Crédit Suisse

Série noire (et rouge) pour le Crédit Suisse : en soutien au Rojava, on continuera d’attaquer.

La nuit du 22 octobre, après Berne, Neuchâtel, Zürich et bien d’autres, c’était les vitres des locaux veveysans qui étaient prises pour cible. 2 tags, 16 impacts selon le décompte du 24 heures. C’est à coup de peinture et marteaux que nous sommes venuexs marquer notre rage contre une banque qui soutient le fascisme turc, la destruction et l’invasion meurtrière du Rojava. Des camarades meurent chaque jour pour la révolution. Notre indifférence nous rend complices. Il nous faut prendre parti.

Guerre à la guerre,
Rise up for Rojava,
Bijî Rojava.

L’aube tarde... Passagères clandestines il nous reste à voler les étoiles de la nuit et à les semer à pleines mains dans les rues des villes mortes qu’elles crèvent les pneus des voitures de flics.

Articles de la même thématique...

Attaque du Crédit Suisse de Bel-Air

Communiqué - Dans la nuit du 17 au 18 novembre, nous avons attaqué la banque Crédit Suisse à Genève. Nous, militant.e.x.s internationalistes, dénonçons fermement et attaquons tout lien diplomatique et économique qui profite à Erdogan et à sa politique...

Appel à la mobilisation contre la guerre en Colombie

La section européenne du Congreso de los Pueblos (le Congrès des Peuples), en tant que peuple réuni dans l’exil, la migration et le déplacement international, appelle à la mobilisation nationale et internationale le 15 novembre...

Notes depuis la Catalogne

Récit assez factuel des événements s’étant déroulé en Catalogne entre le 14 et le 19 octobre 2019. récit d’une situation qui a pris des allures insurrectionnelles.

> Tous les articles "Luttes indépendantistes"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.