Infos d’ailleurs Éducation - Partage des savoirs

Une nouvelle revue pour une autre école !

« Nous pensons qu’il y a un lien intime et nécessaire entre pédagogie et lutte sociale et que les réflexions, les luttes et les pédagogies se partagent » affirmions-nous lors du lancement du site Questions de classe(s).

C’est dans le même esprit que nous vous présentons aujourd’hui le premier numéro de la revue papier Questions de classe(s) publiée avec N’Autre école. Premier numéro d’une nouvelle aventure puisque la revue N’Autre école, à présent autonome, s’associe à Questions de classes(s) pour proposer un espace d’échanges, de mutualisation des pratiques, de réflexions sur les luttes, au service de toutes celles et tous ceux qui luttent pour une autre école dans une autre société.

Si cette publication revendique son autonomie vis-à-vis de toute organisation syndicale ou pédagogique c’est pour mieux porter un discours transversal, placer nos convergences au centre des débats et agir ensemble pour une école émancipatrice et une société égalitaire.

Pédagogique, cette revue entend être la revue de celles et ceux qui sont engagées dans des pratiques de transformation sur le terrain, échangeant avec les animateurs d’autres pratiques semblables. Car ce sont bien nos expériences qui transforment l’école et nos pédagogies qui cherchent à en abattre les murs afin que toutes et tous puissent construire un rapport autonome au savoir.

Éducative, parce que travaillant, étudiant ou agissant au sein de l’institution, nous souhaitons être plus que des gouttes d’huile ou des grains de sable du quotidien : de tranquilles et tenaces « dynamiteurs ». Surtout, nous n’entendons pas limiter l’éducation à la seule école et nous voulons voir loin, plus loin… Cette publication entend faire se rencontrer les parcours, les points de vue et les engagements des parents, éducateurs, enseignants, étudiants, animateurs, élèves etc.

Sociale, enfin et surtout, puisque l’égalité est notre priorité, notre boussole et notre horizon.

Animée par des militantes et des militants de différents horizons syndicaux, associatifs et sans étiquette, cette revue entend rappeler que les luttes pour une autre école dans une autre société se construisent chaque jour, à la base, sur le terrain, dans les AG, dans la rue et les quartiers.

Pour juger « sur pièce », un premier n° est maintenant disponible en commande (abonnement et commande au numéro) et des extraits sont à feuilleter en ligne… Nous vous invitons donc à nous rejoindre au plus vite, à partager cette aventure, à nous aider à relever ce défi par vos abonnements, vos dons et vos contributions à la revue.

Le Collectif d’animation de Questions de classe(s)

P.-S.

Le n° 2 est déjà en préparation : il concernera, dans le prolongement du stage collectif de Créteil et la 1ère journée ZAD à l’école, les pratiques pour l’égalité en classe et dans la société.

Vous pouvez nous faire parvenir votre contributions jusqu’au 30 mai 2015.

Pour vous abonner à la lettre numérique hebdomadaire de Questions de classe(s), c’est ici : http://www.questionsdeclasses.org/?Lettre-hebdo&var_mode=calcul

Articles de la même thématique...

Exploitation ? Cercle de lecture et débat à Uni-Mail

Les événements récents en Suisse et au niveau international confirment à la fois la nécessité d’une réflexion critique pour comprendre les dynamiques de la « guerre sociale » à l’œuvre dans nos sociétés et une action radicale en faveur de la satisfaction des...

Projection de "Scuola senza fine" et discussion

Ce documentaire d’Adriana Monti (1983) revient sur les activités d’un groupe de femmes qui, après avoir accédé à 150 heure d’un programme scolaire à travers leur travail, s’organisèrent entre-elles pour poursuivre leur...

> Tous les articles "Éducation - Partage des savoirs"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.