Antifascisme - Antiracisme

[Genève] Un rassemblement antifasciste festif.

Plus de 250 personnes au rassemblement contre la venue d’Alain Soral à Genève. Une bonne ambiance, de la musique mais beaucoup de flics.

Genève |

Le rassemblement convoqué aujourd’hui contre la venue du fasciste Alain Soral à Genève a été un plein succès.

On y a vu beaucoup de jeunes, des retraité-e-s, des syndicalistes ainsi que des habitant-e-s du quartier des Grottes. Des policiers étaient postés un peu partout dans le quartier, avec des fourgons anti-émeutes postés dans les rues adjacentes au rassemblement. Il serait intéressant de connaître le coût de cette “nasse souple” pour l’Etat de Genève, sachant que des policiers vaudois avaient même été dépêchés pour l’occasion. Cette démonstration de force déstiné à réprimer le moindre “débordement” des manifestants démontrent qu’il ne saurait exister, comme le prétendent les soraliens, de connivence entre les flics et les antifascistes. Le refus clair de déléguer au champ étatique et à ses flics la question de l’antifascisme a été d’ailleurs développé dans l’un des 4 discours du rassemblement et a recueilli un excellent score à l’applaudimètre.

Alain Soral avait été invité par Egalité&Réconciliation à donner une conférence aujourd’hui à l’Uptown de Genève, mais suite à la contre-mobilisation antifasciste, la réservation de salle a été annulée. Soral est donc contraint de demeurer sur le seul terrain qui veut encore de lui : Internet ; et c’est bien les antifascistes qui occupent la rue. Ce lien de causalité élémentaire entre la contre-mobilisation antifasciste et l’annulation de la conférence est pourtant passé sous silence par les médias bourgeois comme Le Temps. D’après nos envoyés spéciaux, il n’y avait d’ailleurs à peu près aucun journaliste sur place, ce qui contraste avec les cris d’offraie qui ont retentit après l’énorme concert néo-nazi du 15 octobre dernier près de Saint-Gall.

Durant les discours, il a été rappelé que deux rendez-vous fascistes sont programmés dans les semaines à venir en Suisse romande. D’abord à Lausanne, où Résistance Helvétique organise une conférence le 19 novembre. Ensuite, en “région genevoise” où les soraliens prévoient d’organiser une nouvelle conférence sur la “christologie politique” (sic) le 26 novembre prochain. Des informations sur ces réunions seront postées prochainement sur Renverse.co.

Il y aurait sans doute beaucoup à redire des interdictions étatiques comme celle du canton de Vaud contre la conférence nationaliste du 5 novembre dernier. Au minimum, espérons que tout un chacun reconnaisse qu’elles ne règlent en aucun cas le problème. C’est de fortes mobilisations de rue dont nous avons besoin pour étouffer dans l’oeuf ces menées fascistes.

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co