Féminismes - Genre - Sexualités Manifestation

Rejoins le bloc révolutionnaire féministe samedi 1er mai !

Le collectif 8 Mars pour un Féminisme Révolutionnaire et le CRAQ appellent à rejoindre le bloc révolutionnaire au cortège syndical du 1er mai.
Rendez-vous à 13h30 au Boulevard James-Fazy.
Pour un cortège révolutionnaire et féministe, retrouvons-noux à côté du tracteur de nos camarades paysanNExs !

N’oublions pas que la journée des luttes internationales ouvrières du 1er mai est historiquement une lutte révolutionnaire contre le capitalisme. Malgré les dynamiques de paix du travail qui ont permis la domestication des syndicats par le capital, il nous semble essentiel de se joindre à eux en rappelant l’aspect radical de cette journée. Mais nous ne pouvons avoir une vision anti-capitaliste des rapports de travail sans critique féministe.

En effet, déjà dans l’amélioration des conditions de travail, nous ne pouvons concevoir la classe des travailleurEUSExs comme une classe homogène et universelle. S’il est souvent question d’égalité homme-femme, cette proposition, en plus d’être binaire, occulte d’autres rapports de pouvoir qui s’entremêlent. Une femme de ménage migrante n’est pas logée à la même enseigne qu’une femme blanche CEO. D’ailleurs l’ascension de cette dernière ne peut se faire que par l’exploitation de la première. Ces logiques d’exploitation forment le pilier du système capitaliste. Le bon fonctionnement de ce dernier passe par la division et la hiérarchisation des travailleurEUSExs selon des questions de genre, classe et race.
Les propositions d’amélioration des conditions des travailleurEUSExs se doivent de se positionner à l’entrecroisement des différents systèmes d’oppression !

Mais qui sont les travailleurEUSExs ? Noux déplorons que la définition de ces dernierÈRExs ne repose que sur le travail salarié. Celui-ci ne pourrait exister sans le travail gratuit, invisibilisé et reproductif (care, nourriture, éducation, ménage, etc.), généralement réalisé par des femmes, personnes trans* et non binaires, dans un modèle hétéro-cis-patriarcal.
Prenons l’exemple du monde agricole qui nous semble en être une illustration symptomatique (en plus de sa condition déjà ultra-précaire). Les exploitations agricoles fonctionnent selon un modèle néolibéral qui leur est imposé. Dans ce système capitaliste, les paysannexs y fournissent du travail reproductif gratuit et ne sont pas reconnuexs comme des travailleusexs, les précarisant ainsi d’avantage. Des modèles alternatifs d’agriculture sont ainsi essentiels !
Les réflexions sur un travail libéré des logiques capitalistes ne pourra se faire sans une prise en compte des personnes en marge du système salarial.

Il est alors primordial et nécessaire de faire raisonner des voix féministes révolutionnaires et de créer de tels espaces au sein du cortège du 1er mai !

Rejoins-noux au bloc féministe révolutionnaire samedi 1er mai !

Le 1er mai sera révolutionnaire, antiraciste, transinclusif, contre le sexisme, le classisme, le validisme, l’islamophobie, les LGBTIQA+-phobies, la psychophobie, la grossophobie ou ne sera pas !

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co