Répression - Enfermement Police

[Bâle] La police s’équipe d’une nouvelle arme

Durant la manifestation “No Border, No Nation, No Conex” du 16 septembre 2015 à Bâle, des affrontements ont eu lieu avec la police devant le centre de renvoi pour migrant_e_s. Dans les rangs de la police se trouvait le groupe d’intervention Bâlois “Basilisk”.

Lors des affrontements, nous avons trouvé au sol des projectiles que nous ne connaissions pas et qui ont éveillé notre intêret. L’article qui suit est le résultat de nos recherches.

Bâle |

Le fusil-lanceur polyvalent B&T GL-06 LL

Le projectile que nous avons trouvé est fabriqué par la même entreprise qui construit le fusil-lanceur utilisé par le groupe d’intervention policier “Basilisk”. Nous l’avons remarqué la première fois lors d’une évacuation de squat en juillet 2013 à Riehen (Bâle - voir la photo ci-dessous). À ce moment, cette arme n’a toutefois pas été utilisé.

Il s’agit d’un fusil à usages multiples, jaune et noir, avec lequel douze types de munitions peuvent être tirées. Il a été développé pour “une grand agence de police européenne” et peut être utilisé autant pour le combat rapproché (1m) que pour le combat à distance (50m) avec un “risque d’accident faible”. Son utilisation avoué utile pour “l’affrontement de troubles sociaux”.

Le projectif trouvé „SIR

SIR est l’abréviation de „Safe Impact Round“ et possède un calibre de 40mm. Le projectile tiré pèse 32g. Il est composé d’une tête verte et creuse en plastique dur et en polycarbone avec un capuchon relativement mou en mousse jaune. Une citation des producteurs à ce propos : "le B&T SIR est la munition la plus sûr, légère et économique du monde. La cartouche offre une excellente efficacité d’arrêt d’un individu avec une précision jusqu’à 50 m et reste tout de même assez sûr pour être utilisé à moins de 5 mètre avec un risque de blessure faible. Le SIR convient autant pour le maintien de l’ordre que pour des interventions en milieu carcéral, à l’air libre comme à l’intérieur"

Contrairement aux balles en caoutchouc traditionnelles, dans lesquelles plusieurs projectiles sont tirés simultanément, le SIR permet un tir unique ciblé et précis sans effet de diffusion. Le risque de blessure doit probablement être réduit par sa tête molle. Parallèlement le producteur explique qu’un coup à la tête, au cou ou dans la colonne vertébrale peut être mortel ou occasionner de lourdes blessures.

Autres sortes de munitions

A côté des SIR, il existe d’autres projectiles pouvant être utilisé avec la même arme, à l’aspect similaire, qui diffusent une petite quantité de spray au poivre ou de gaz lacrymogène lors de l’impact (SAR OG/CS) ou marque “le criminel” avec de la peinture (SMR). Par ailleurs, il existe aussi une cartouche de gaz au poivre ou lacrymogène plus conventionnelle utilisée en combat rapproché (Muzzle Blast OC/CS) et combat à distance (Ballistic CS), ainsi que des balles en caoutchouc (de forme ronde) et des grenades fumigènes pour des utilisations d’exercices.

Évaluation

En règle générale, si les flics s’achètent de nouvelles armes, tôt ou tard il_elles vont les utiliser. Bien plus important, nous paraît être la différence que représentent les munitions SIR, SAR et SMR avec les munitions plus conventionnelles comme les balles en caoutchoucs ou les cartouches de lacrymogènes : Ces dernières servent à disperser une foule importante de personnes - une forme dépersonnalisé du contrôle de foule. Les munitions SIR, SAR et SMR servent elles à abattre ou à marquer des personnes ciblés se trouvant à l’intérieur d’une plus grande foule. Cette forme de combat anti-insurrectionnel n’est pas une nouveauté et est déjà utilisé depuis longtemps dans d’autres pays européens. Il est difficile d’évaluer à quel point, en Suisse, la tendance évolue dans ce sens. Pour la présente affaire - la manifestation du 18 septembre - nous supposons que les flics ont été dépassé par les événements et ont utilisé tout l’arsenal qu’ils_elles avaient à disposition.

Les responsables

La responsable de la production de cette arme est la société B&T AG, basée à Thun et active internationalement dans la production d’armes “normales et non létales” de munitions et d’accessoires pour des armées et polices ainsi que, dans certains cas, pour des usages privé.

B&T AG
Tempelstrasse 6
CH-3608 Thun
Fon +41 33 334 67 00
Fax +41 33 334 67 01
inof@bt-ag.ch
www.bt-ag.ch

Cette entreprise gère également un “shop” à une autre adresse à Thun :

B&T Shop
Zelglistrasse 10
CH-3608 Thun
Tel +41 33 334 67 30
Fax +41 33 334 67 31

P.S.

Document d’information sur le fusil-lanceur B&T GL-06 LL

Documents joints

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co