Féminismes - Genre - Sexualités Queer

La Palestine est une question queer

Certains droits humains et libertés civiles ne peuvent être privilégiés par rapport à d’autres, ni divisés.

La lutte pour la libération de la Palestine est intersectionnelle ; elle est transformatrice, efficace et nécessite le soutien total de la communauté queer mondiale.

Palestine |

Les personnes queers Palestinien.ne.x.s et les personnes LGBTQIA+ font partie des minorités les plus discriminées au monde et sont confrontées à de multiples niveaux d’oppression : en tant que Palestinien.ne.x.s vivant sous l’apartheid, le colonialisme et l’occupation israéliens ; en tant que femmes et personnes trans dans des sociétés sexistes, violentes et militaristes ; et en tant que personnes queer dans un contexte de pinkwashing [1] et d’homophobie.

Tout au long du mois des fiertés, les personnes queer et LGBTQIA+ du monde entier célèbrent des événements et des marches de fierté, tandis que les personnes queers Palestinien.ne.x.s vivent dans un état d’horreur. Israël, pays d’apartheid, sème la peur et le chaos parmi les Palestinien.ne.x.s en recourant à une force excessive et en utilisant des armes mortelles comme des bombes lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc contre les Palestinien.ne.x.s qui participent à des marches pacifiques. Les forces militarisées utilisent des mesures disproportionnées en procédant à des arrestations brutales et aléatoires de jeunes Palestinien.ne.x.s, y compris des enfants. Le plus honteux, c’est que la police militarisée de l’apartheid israélien déchaîne des foules israéliennes armées d’extrême droite qui parcourent les localités et villes palestiniennes comme Jérusalem, Acre, Haïfa, Lod et Yaffa, en scandant “Mort aux Arabes” tout en attaquant les Palestinien.ne.x.s, leurs maisons et leurs biens. Même les Palestinien.ne.x.s d’Israël ne se sentent pas en sécurité chez eux ou dans la rue.

Pourquoi les Palestinien.ne.x.s protestent-ils ? Le bombardement aveugle par Israël de civils dans la bande de Gaza assiégée, la violence des colons et le nettoyage ethnique progressif à Jérusalem et ailleurs dans la Palestine historique. La Nakba palestinienne se poursuit, et le traumatisme collectif devient personnel.

Mais la lutte à laquelle nous assistons aujourd’hui fait revivre la Palestine, elle rend le présent historique, et elle défie le système d’oppression israélien qui dure depuis 73 ans et qui vise à diviser et à fragmenter nos efforts de libération. Aujourd’hui, nous nous tenons courageusement dans notre résistance : elle s’étend des villages et des villes de 1948 à Jérusalem-Est, à Gaza assiégée, à la Cisjordanie, aux réfugiés et à la diaspora. Nous nous opposons à la machine d’oppression d’Israël et à ses commanditaires, et nous promettons que tant que l’oppression continuera, notre résistance populaire continuera et s’étendra à toute la Palestine historique. Pourquoi ? Parce qu’il est brutal de vivre sous un système colonial raciste qui ne vous considère pas comme suffisamment humain.

Sœurs, frères et adelphes, nous luttons aujourd’hui pour les droits des personnes queers dans le cadre de nos droits politiques, sociaux et humains. Notre lutte pour les droits des personnes queer est intersectionnellement liée aux luttes mondiales pour les droits des indigènes, les droits des femmes, les droits des personnes racisées, Black Lives Matter et la justice climatique. Nous appelons les groupes, les activistes et les artistes queer et LGBTQIA+ à soutenir les Palestinien.ne.x.s en boycottant - au minimum - les événements de pinkwashing d’Israël, tels que la Pride de Tel Aviv, le Festival du film de Tel Aviv, ou toute autre activité similaire visant à pinkwashing, artwashing ou whitewashing des crimes d’Israël.

Comme dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, nous demandons votre solidarité, et la forme la plus efficace de solidarité avec notre lutte de libération est le refus de couvrir, de faire du pinkwashing ou de normaliser nos oppresseurs et les institutions et activités qui font partie intégrante de leur système d’occupation, de colonialisme et d’apartheid.

Le courage dont le monde entier est témoin chez les Palestinien.ne.x.s de toute la Palestine historique inspire une solidarité courageuse dans le monde entier. Les Palestinien.ne.x.s, y compris celleux d’entre nous qui sont queer, exigent l’intégralité des droits. Nous vous demandons d’être solidaires avec nous et de travailler, séparément et collectivement, pour mettre fin à l’oppression d’Israël sur tou.te.x.s les Palestinien.ne.x.s, y compris les Palestinien.ne.x.s queer.

Appel Initialement publié en anglais sur XY&Z

Notes

[1Le Pinkwashing est un terme utilisé pour décrire l’action consistant à utiliser les questions liées aux communautés LGBTQIA+ de manière positive afin de détourner l’attention des actions négatives d’une organisation, d’un pays ou d’un gouvernement. Dans le contexte des droits LGBTQIA+, il est utilisé pour décrire une variété de stratégies marketing et politiques visant à promouvoir des produits, des pays, des personnes ou des entités en faisant appel à la convivialité des personnes LGBTQIA+, afin d’être perçu comme progressiste, moderne et tolérant.

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co