Anticapitalisme - Lutte des classes Sabotage Matières premières

[Lausanne] Sommet des affameurs : décoration de l’Hôtel de Ville et de la Préfecture

Nous avons décoré des murs symboliques, le prix que vous avez payé ce jour n’est en rien équivalent au prix que vous faites payer au monde entier quotidiennement.

Lausanne |

PARCE QUE

Parce que la Suisse se fait de l’argent sur la faim des autres pays,
Parce que sous couvert de neutralité, la Suisse est largement complice des inégalités,
Parce que Lausanne accueille des criminels et que tou-te-s ceux et celles qui permettent ce « sommet » sont complices du gouffre dans lequel vous précipitez les paysan-ne-s, les femmes, les exploité-e-s, les précaires, les personnes qui ne correspondent pas aux normes blanches, valides, masculines, viriles, méritocratiques du système capitaliste,

Parce que ce système ne nous offre aucune opportunité d’émancipation totale,
Parce que selon vous, l’économie prime sur la vie,
Parce que la guerre des classes n’est pas finie,
Parce que les « minorités », numériquement majoritaires, ne sont entendues qu’à force de lutter,
Parce que la justice et la police entretiennent les rapports de domination,
Parce que votre neutralité est bourgeoise,
Parce que vos intérêts ne sont pas ceux de la majorité,

Parce que si vous souhaitez la police partout, la justice ne vient nulle part,
Parce que vous avez choisi de vivre grâce au néo-colonialisme, au racisme, au sexisme, à l’homophobie, au spécisme, au validisme, et à toute forme de domination
Parce que l’exploitation des peuples s’allie à l’exploitation des resources naturelles - actes dont vous, dominants, pouvez vous prémunir des conséquences,
Parce que le progrès dont vous parlez est économique mais nullement social,
Parce que votre développement n’est que celui de la courbe de la croissance, en aucun cas celui du niveau de vie de la population mondiale,

Parce que nous n’avons aucune leçon à recevoir de votre part, sur notre façon de nous exprimer ou sur notre façon de vivre,
Parce que nous avons déjà utilisé mille autres manières de nous exprimer, et que nous ne pouvons pas jouer avec les règles du jeu, partiales, que vous, dominants, avez inventées,
Parce qu’une banque brûlée n’est pas un-e ami-e mutilé-e,
Parce que vous avez les moyens de tricher sans être inquiété-e-e,
Parce que vos rires de dédain renforcent notre détermination,
Parce que les chances sont inégales sur la ligne de départ, nous avons un boulet, vous avez une monture…

Nous avons décoré des murs symboliques, le prix que vous avez payé ce jour n’est en rien équivalent au prix que vous faites payer au monde entier quotidiennement.

Puisque la voix légale et institutionnelle ne vous fait pas sourciller, nous avons décidé de vous chatouiller.

Aux médias qui disent que nous sommes des « vandales », nous répondons que le vandalisme est un acte gratuit. Or, nous ne nous adressons pas à vous pour le plaisir. Ces messages sont le résultat de politiques dont nous payons bien les frais, et encore plus les populations exploitées, mutilées, déplacées, agressées et tuées par les multinationales.

Appel à la résistance face aux affameurs, aux banquiers, aux capitalistes et à leurs palais !

Collectif Bizou les loulous - Avril 2015 - Ouest de la Suisse

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co