Antifascisme - Antiracisme

[Morges] Aux organisateurs/trices de la marche contre Monsanto

Le Réseau d’Agitation Genève – Réseau Antifasciste réagit aux suites de la marche contre Monsanto à Rolle et, en particulier, aux propos de ses organisateurs quant à la présence de néo-fascistes au sein de la manifestation.

Morges |

Suite à l’article du “Matin” du mercredi 3 juin, nous avons étéEs choquéEs de voir que la présence des néo-fascistes de “Résistance Hélvétique” n’a pas semblé déranger les organisateurs/trices de la marche contre Monsanto.

“S’ils se sentent concernés, tant mieux. L’écologie est un combat qui doit ralier tout le monde.”

Luigi d’Andrea, de l’association romande STOP OGM

Nous trouvons bien ironique que des néo-fascistes tentent de “draguer” sur le terrain de l’écologie et des luttes environementales, car historiquement les fascistes ont toujours étés utilisés comme milices contre les luttes sociales par les puissants. Un bon exemple plus ou moins récent est l’attaque de néo-fascistes contre un camp écologiste dans la fôret de Khimki le 23 juillet 2010. Poutine avait utilisé les fascistes pour attaquer les oppossantEs à un projet d’autoroute dont le groupe Vinci était en charge d’une partie de la construction. Vinci, les mêmes que pour l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes.

En combattant Monsanto, on combat une domination économique et politique, on se bat pour l’autonomie alimentaire et pour l’avenir de la planète.

Les néo-fascistes de “Résistance Helvétique” le disent clairement dans leur communiqué, leurs perspectives écolos s’arrêtent aux frontières nationales et leur discours ressemble curieusement à l’initiative ECOPOP :

“Cela fait des décennies que nous voyons, impuissants, notre sol se faire miter par le bétonnage massif, la qualité de l’air s’effondrer sous les rejets polluants des innombrables véhicules en circulation et nos paysages idylliques se laisser ronger par les nouvelles constructions.
Nous aimons notre Suisse et ne souhaitons pas la voir devenir un dortoir/supermarché géant incorporé dans le système apatride mondialiste qui se met en place partout en Occident, et œuvrons donc aux côtés des résistants.”

Monsanto est international, la résistance doit l’être aussi ! Monsanto profite du néo-colonialisme pour appauvrir et mettre sous tutelle les paysans du Sud. Les néo-fascistes, eux, défendront toujours leurs seuls intérets nationaux et leurs délires impérialistes.

De plus, il est contre l’intérêt de toute organisation sérieuse (écologiste ou pas) de se voir associée à des racistes qui invitent des antisémites notoires faire des conférences. L’homophobie et l’islamophobie clairement affichées de ce groupuscule devraient aussi en faire réfléchir plus d’unEs.

Tolèrer la présence de l’extrême-droite c’est contirbuer à la banalisation de ses idées.

Nous appelons donc Greenpeace, le syndicat Uniterre, ATTAC, le parti des Verts et les autres organisations qui ont organisé et/ou pris part à cette marche à se positionner clairement sur ce problème.

Nous tenons aussi à dénoncer les pratiques de la police vaudoise en matière de “surveillance préventive” et la façon qu’elle a toujours de vouloir criminaliser les manifestations.

En souvenir de Khimki, contre les néo-fascistes, contre la répression !
Pour la terre qui nous porte, et qui nous recouvrira un jour !

Réseau d’Agitation Genève – Réseau Antifasciste

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co