Antifascisme - Antiracisme Monsanto OGM

[Morges] Fafs en scred à la manif contre Monsanto : suite et fin

Rappel des faits

Lors de la manifestation du 23 mai 2015 à Morges, où plus de 1’500 personnes ont défilé contre Monsanto, une petite dizaine de membres du groupuscule “Résistance Helvétique” ont réussi à se joindre discrètement au défilé. Nous avions alors publié un communiqué qui a notamment été repris par www.renverse.ch, site d’information et de lutte en Suisse romande.

Morges |

Le 3 juin suivant, Raphaël Pomey, journaliste du Matin leur offrait une double-page dans lequel leur logo était reproduit en grand. L’article comprenait entre autre la prise de position de Luigi d’Andrea, secrétaire exécutif de Stop OGM, co-organisateur de la manifestation qui régaissait comme suit à la présence des fascistes : “Ce n’est pas parcequ’on est d’extrème droite qu’on ne peut pas avoir une conscience écologique sincère (…) S’il se sentent concernés tant mieux, L’écologie doit rallier tout le monde”.

Cette prise de position était toxique et dangereuse. Nous en avons déjà présenté les raisons dans notre lettre ouverte aux organisateurs/trices.

Ce qu’il en est réellement

En nous renseignant auprès de Stop OGM nous avons compris que l’interview comprenanait plusieurs questions, auxquelles Luigi d’Andrea a notamment répondu que : “Aucun organisateur ne soutient la présence de l’extrême-droite à la manif, mais qu’il est impossible pour nous d’interdire à des groupes de manifester (…) que nous nous distancions des idées qui sont véhiculées par l’extrême-droite”.

Le journaliste, M. Pomey a donc volontairement tronqué les propos de Luigi d’Andrea, mettant en avant uniquement ce dont il avait besoin pour orienter son article et l’accorder à son titre racoleur. Ce faisant, il a offert à l’extrême-droite fasciste la tribune dont elle a besoin pour sa stratégie de dédiabolisation, afin de se rendre acceptable pour l’opinion publique.

Dans notre correspondance, Luigi d’Andrea parle des membres de Résistance Helvétique comme étant “des jeunes très cons“, que ce qui le dérange c’est “qu’il n’y ait que 1500 personnes dans les rues et pas 10’000. Pas que 10 paumés de 20 ans de l’extrême droite soit là.” et que “nous manifestions contre des transnationales qui mettent en péril la sécurité alimentaire des peuples et qu’(il) ne souhaitait pas (s)’exprimer plus longtemps sur des sujets qui ne concernaient pas les causes pour lesquelles nous manifestions“. Ce dont nous sommes d’accord, mais dans ce cas, pourquoi répondre aux questions du journaliste d’un torchon comme le Matin sans mettre l’accent sur ce dernier point ?

Think global, act local

Nous souhaitons rapeller que tant que les organisations appellant a de tels rassemblement ne prennent pas une position claire sur le sujet, des tentatives de récupération des luttes par l’extrême-droite se reproduiront.

Dans ce contexte de capitalisme mondialisé, il n’y pas d’alternative “nationale”, la lutte doit être internationale ! A celles et ceux qui militent quotidiennement aux côtés des paysannEs du Sud et du Nord et dans les luttes écologistes : salutations fraternelles !

Nous profitons de ce communiqué pour appeler à se mobiliser pour la manifestation internationale pour une agriculture et des aliments sans OGM, le samedi 22 août à Zûrich à 11h, sur la Schwamendingerplatz. Plus d’infos sur www.schreckenholz.ch


RAGE – Réseau d’Agitation – Réseau Antifasciste Genève

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co

Soutenir par un don