Féminismes - Genre - Sexualités

Appel à participante.x.s pour un projet sur le vieillissement des femmes*

Voilà plusieurs années déjà que je me questionne sur le vieillissement chez les femmes*, voire sur mon propre vieillissement (et je n’ai à l’heure d’aujourd’hui que 22 ans). En ayant vécu avec un modèle féminin, ma mère, j’ai été témoin dès l’enfance de ses innombrables régimes, teintures de cheveux, routines quotidiennes de crème anti-âge, anti-cernes, etc. A côté, mon père, qui prenant le même nombre d’années que ma mère en même temps qu’elle si c’est utile de le préciser, n’en avait absolument rien à faire des rides qui apparaissaient sur son visage ou de ses cheveux virant au poivre et sel. Au contraire, cela lui “rajoutait un charme”, comme on dit souvent des hommes* qui vieillissent, et il semblait d’autant plus sûr de lui que les années passaient.

Les injonctions de beauté et de jeunesse éternelle véhiculées par les médias, les publicités, les films, les séries pour ne pas dire par partout, injecte dans la tête d’une grande partie des femmes*, que passé un certain âge, elles ne valent plus grand-chose. Et légitimisent le fait que les hommes les traitent, passé un certain âge, comme ce pas grand-chose. Pourtant, comme le dit Mona Chollet dans son livre “Sorcières”, “Au lieu d’être des filles, des filles aussi longtemps que possible ; qui deviennent ensuite des femmes d’âge moyen humiliées, puis de vieilles femmes obscènes, elles peuvent devenir des femmes beaucoup plus tôt - et rester des adultes actives, en jouissant de la longue carrière érotique dont elles sont capables, bien plus longtemps. Les femmes devraient permettre à leur visage de raconter la vie qu’elles ont vécue. Les femmes devraient dire la vérité.”
C’est de cette vérité dont je veux faire parler dans Age is Beauty.

Il y a bientôt deux ans, ma mère m’annonce qu’elle veut s’injecter de l’acide dans le visage pour tirer ses rides. Après un divorce compliqué avec mon père suivi d’un cancer du sein, puis d’une ménopause précoce due à son traitement, elle est un peu au bout du rouleau et a perdu, on peut bien s’en douter, sa confiance en elle. L’injection d’acide pourrait lui en redonner un peu. Bon, bon. Ma première réaction fut de m’offusquer et de carrément lui dire que, si elle faisait ça, je ne lui parlerais plus : il y avait pour moi quelque chose d’inconcevable dans le fait que ma mère, mon modèle numéro un, qui nous a élevées majoritairement seule ma sœur et moi sans aide financière, qui a fait carrière à côté de sa vie de famille, veuille modifier son physique pour ? Probablement bien des raisons, dûes à des facteurs environnementaux et sociétaux comme le regard des autres, mais qui ne viennent pas profondément d’elle-même. Bien sûr j’ai réfléchi et je me suis dit que si elle souhaitait recourir à la chirurgie, je continuerais de lui parler et notre relation ne changerait pas. (Il me tient aussi à cœur de préciser que je ne souhaite aucunement porter de jugement et que le projet n’est pas fermé (au contraire) aux femmes* qui recourent à la chirurgie esthétique, peu importe leurs raisons). Il me restait quand même un goût amer dans la gorge qui me faisait me dire “fais quelque chose, bon sang !”.

C’est de là qu’est né mon projet Age is Beauty. Je ne suis pas photographe, mais il me semblait important de photographier des femmes* qui vieillissent, qui ont dépassé 40 ans, âge important dans une vie mais d’autant plus dans celle d’une femme*, notamment au vu des questionnements que cet âge engendre et que j’ai relevés dans le discours des femmes* déjà interviewées. Les photographier ne me semblait pas suffisant alors j’ai décidé de leur demander de parler, de raconter cette vérité dont parle Mona Chollet. C’est quoi, vieillir en tant que femme* ?

Enfin, tout ce blabla pour simplement dire que c’est important de visibiliser plus les femmes* qui vieillissent, que le mot vieillir n’est pas un vilain mot, que les rides, c’est beau, et que cela devrait être faux de dire qu’“Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable” (R. Gary).

P.S.

Lien de la page instagram : https://www.instagram.com/age.is.beautyy/
Lien du site internet : https://age-is-beauty.jimdosite.com/
Pour les personnes intéressées ou pour plus d’informations, vous pouvez m’écrire via la page ou le site.

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co