Antifascisme - Antiracisme

Partout chez nous ? Pas d’identitaires dans nos quartiers !

Vendredi 4 juin à Lyon, dans le quartier de la Guillotière, un militant de Génération Identitaire a sorti un couteau face à des antifascistes.

Genève | Lyon |

Ce militant néo-fasciste savait pertinemment que sa présence dans ce quartier populaire serait perçue comme une provocation. Une fois reconnu il n’a pas hésité à sortir une lame et a fini par être exfiltré hors du quartier par la police.

Cet individu se fait appeler Etienne Cornier et a été mis en avant par Génération Identitaire lors de ses dernières opérations de communication. En réalité son vrai nom est Eyquem Pons et il est originaire de Genève.

Jeunesse enracinée ?

Dans une vidéo postée sur son profil Instagram, Eyquem raconte sa version des faits et encourage les “jeunes français et européens” à tenir tête à la “racaille” antifasciste avec le slogan “nous sommes partout chez nous”. Faut-il lui rappeler qu’il a quitté sa ville natale et l’a abandonnée aux mains des “racailles” antifascistes ? Tout comme son prédécesseur Jean-David Cattin, Eyquem a fait le choix de quitter Genève suite aux échecs de la section genevoise des identitaires.

Pour une dissolution dans l’acide

La dissolution de Génération Identitaire en France était politiquement inutile pour ne pas dire contre-productive. En effet, nous voyons que les actions violentes de la part de leurs membres se multiplient. Ils se sentent plus libres et ne sont plus obligés d’avoir une communication lissée pour préserver leur structure et leur image. Ils ont encore pignon sur rue au centre-ville de Lyon où ils peuvent continuer à s’organiser et à s’entraîner.

Contre les identitaires, nous continuerons à tenir la rue de Plainpalais à la Guillotière !

Des racailles antifascistes

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co