Antifascisme - Antiracisme

Perspectives antiracistes, suite : projections au Spoutnik

Poursuite ou reprise d’un volet ouvert en juin dernier avec No Apologies et une série de films afro-américains réalisés dans les années septante. Période insurrectionnelle inouïe dont certains films, à l’instar des deux de ce mois-ci, constituent - hier sûrement, aujourd’hui ? - de purs appels à la révolte.

Genève |

BLACK LIBERATION, SILENT REVOLUTION

Edouard De Laurot, États-Unis, 1967, 38’, Vo, sous-titré français

JE 13, SA 15, LU 17, ME 19, 20h30

« Unique dans l’histoire afro-américaine, Black Liberation n’est pas simplement “un film sur Malcolm X”. Le film incarne son esprit et sa volonté authentique. Le leader a été activement impliqué derrière la caméra, en tant que force créative et politique essentielle. Malcolm X ne voulait pas d’un film idolâtre, rempli de longues séquences de lui-même discourant au micro. Tout au contraire, il était déterminé à faire un film sans compromis qui soit vraiment par et pour le peuple afro-américain. Un réalisateur européen politiquement sérieux partageait cette vision. Il s’est porté volontaire pour offrir une expérience cinématographique exceptionnelle, ainsi que ses propres équipements de cinéma et moyens de production. Les deux hommes savaient que le projet ne conserverait son intégrité que si les créateurs contrôlaient les moyens de production. Armés de ressources minimales mais strictement indépendantes, ils ont puisé le vivier de leur collectif de cinéastes directement dans la communauté afro-américaine ». Zoë Lund

ATTICA

Cinda Firestone, États-Unis, 1974, 80’, Vo, sous-titré français

ME 12, VE 14, DI 16, MA 18, 20h30

« En septembre 1971 et à la suite de l’assassinat d’un militant Black Panther dans une prison californienne, les détenus de la prison d’Attica (New York) organisent une mutinerie qui se solde par l’occupation de la cour du bâtiment D de la prison et la prise en otage de 42 gardiens.
Les détenus produisent une liste de revendications, mais après quatre jours de négociations la police prend d’assaut la prison, faisant une quarantaine de morts dont une dizaine de gardiens.
Le film de Cinda Firestone rassemble une grande partie des archives visuelles produites pendant la mutinerie et tente de démonter le récit policier mis en scène lors d’un simulacre de procès qui prit fin en 1973 et où aucun des policiers ayant pris part à la tuerie ne fut condamné ».

Le but de la révolution n’est pas de redistribuer le pain mais de donner un goût différent au pain. Malcolm X

Infos pratiques :

PRIX LIBRE !

Ouverture des portes 20h00. Projection 20h30.

Jauge de la salle réduite à 25 personnes. Pas de réservation possible.

Port du masque obligatoire dans les parties communes du cinéma (caisse, hall, toilettes) et pendant la séance.

Nous vous prions également de nous laisser vos coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone, adresse e-mail).

Adresse : Cinéma Spoutnik, 11 rue de la Coulouvrenière

Agenda

Perspectives antiracistes, suite : projections au Spoutnik

du 12 mai au 19 mai 2021
 12 mai : 20h00  - 19 mai : 22h00
du 12 mai au 19 mai 2021
 12 mai : 20h00  - 19 mai : 22h00
 Cinéma Spoutnik ,

 

11 rue de la Coulouvrenière, Genève

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co