Anticapitalisme - Lutte des classes Répression

Répression : appel à témoignages

La manifestation des oublié.e.x.s de la crise a subit une répression brutale. Cet article appelle à rassembler des témoignages, de la documentation (photos, vidéos) et autres informations utiles. En cas de violences subies ou constatées, en cas de blessures physiques, si tu es sans nouvelles de camarades potentiellement arrêté.e.x.s par la police, si tu as assisté à des arrestations ou des contrôles ou si tu as d’autres informations utiles, écris un mail à antirep-ge@riseup.net.

Genève |

Résumé de l’après-midi

Ce samedi 19 décembre, la Communauté genevoise d’action syndicale (CGAS) organisait un rassemblement sur la Plaine de Plainpalais “pour une sortie de crise solidaire”. Une demande d’autorisation pour une manifestation avait été refusée par la police cantonale la semaine dernière, et la CGAS a décidé de transformer l’action en rassemblement immobile. A la fin des discours, un cortège festif s’est mis en marche le long de la Plaine pour prendre la rue. Sans suprise, le dispositif policier déployé dans tout le quartier était impressionnant, démesuré et brutal. Après 20 minutes, les flics ont chargé de manière préventive et sans sommation. Résultats des courses : coups de matraques distribués à tout-va et violences policières dévergondées. La banderole de tête a été embarquée par les flics. Au moins une arrestation est à déplorer.

Appel à témoignage

Pour lutter efficacement et collectivement contre cette répression brutale et démesurée, le groupe anti-répression Genève appelle toute personne ayant été victime ou témoin de la violence policière à se manifester par e-mail. Toutes les informations sont utiles et précieuses. Si tu as été violenté.e.x ou arrêté.e.x par la police, si des camarades à toi se sont fait violenter ou arêter, écris un e-mail en expliquant les faits à cette adresse : antirep-ge@riseup.net.

Si tu es sans nouvelles

Si tu es sans nouvelles de personnes qui ont pu se faire embarquer par la police, écris un mail avec les informations dont tu disposes à antirep-ge@riseup.net.

Si tu as des photos ou des vidéos de la manifestation

Si tu as des photos ou des vidéos de la manifestation, pense avant de les publier que certains documents permettent à la police d’identifier des manifestant.e.x.s. Il est fortement recommandé de flouter les visages et de supprimer les méta-données des photos et/ou vidéos avant de les publier sur les réseaux. si tu ne peux/veux pas le faire, envoie un e-mail à antirep-ge@riseup.net pour connaitre la marche à suivre ou te faire aider.

Si tu ressens des douleurs corporelles

Si tu ressens des douleurs corporelles suites à des confrontations avec la police (même demain ou après-demain), écris un mail à antirep-ge@riseup.net et prend des photos de tes blessures si elles sont apparantes.

Si tu as d’autres informations utiles

Si tu as d’autres informations utiles concernant la répression policière de la manifestation, écris à antirep-ge@riseup.net.

Afin de ne pas s’incriminer, nous vous conseillons de ne pas envoyer de détails de ce que vous avez fait, d’images ou vidéos, mais de favoriser une premier contact par e-mail. Pour aller plus loin : https://antirepge.noblogs.org.

Ensemble dans la rue, ensemble contre la répression !

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co