Luttes indépendantistes

Une banderole pour dénoncer l’assassinat d’une militante baloch

“L’état pakistanais a tué Karima Baloch, liberté pour le Balochistan” était écrit sur la banderole accrochée devant l’ambassade du Pakistan à Berne le 25 décembre 2020. Nous ne les laisserons pas assassiner nos camarades sans réagir.

Berne |

Le corps de Karima Baloch, une figure de la lutte pour la libération du Balochistan, a été retrouvé dans une rivière à Toronto où elle vivait en exil. Présidente de l’association des étudiant-es baloch, elle militait pour les droits du peuple baloch et pour faire entendre la voix des personnes disparues. En mai, Sajid Hussain, un journaliste et militant baloch, était retrouvé mort en Suède, dans des conditions très similaires. Dans les deux cas, la police locale a conclu qu’il ne s’agissait pas d’assassinats et cela malgré les menaces reçues peu avant leur mort. Ces dernières années, des centaines de militant-es baloch ont été kidnappés par les forces de sécurité pakistanaise. Dans la plupart des cas, les corps sont retrouvés mutilés et portants des marques de torture.
Les disparitions forcées sont une tentative de l’état pakistanais de faire taire celles et ceux qui se mobilisent contre l’occupation de leur région. Une résistance dont l’intensité a augmenté ces dernières années en réponse a un accord économique conclu avec la Chine. Cet accord ainsi que la création d’un port de haute mer permettent à l’état pakistanais de continuer de piller les ressources de la province.
Les disparitions forcées de militant-es baloch en exil représentent un nouveau développement très inquiétant qui nécessite une réponse forte. Nous devons tout faire pour exiger des investigations sur la mort de Karima Baloch.
Malgré les risques énormes pris par toutes les personnes qui élèvent leur voix en faveur des personnes disparues, des milliers de personnes sont descendues dans les rues au Pakistan. Face à une telle répression, la seule réponse possible est la résistance et la solidarité internationale. Chaque assassinat fait grandir le mouvement de résistance. Karima Baloch a exposé au monde la réalité de l’occupation illégale du balochistan par l’état pakistanais. Aucune menace n’a réussi a la faire taire. Sa lutte doit continuer !

# Soutien aux militant-es baloch
# Liberté pour le Balochistan

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co