Lausanne Infos locales Anticapitalisme - Lutte des classes Banques | Rojava

Attaque contre le CFO Antoine Boublil de Crédit Suisse

Action déroulée le 23 octobre 2019 à 17h30 à l’EPFL de Lausanne durant une conférance du CFO de Crédit Suisse.
L’évènement de l’EPFL : https://memento.epfl.ch/event/company-presentation-the-future-you-credit-suisse/

Hier soir, l’EPFL accueillait une conférence donnée par le CFO (Chief Fiancial Officer) de Crédit Suisse M. Antoine Boublil (Suisse) dans le but de faire du réseautage. Quelques minutes après le début, plusieurs personnes masquées sont entrées dans la salle et ont jeté du faux sang sur le costume de pinguin du CFO et dans la salle, ainsi que distribué des flyers aux personnes présentes pour alerter de la situation.

En effet, Crédit Suisse est pleinement impliqué dans le commerce de l’armement. Il finance l’usine de Lockheed-Martin qui fournit l’armée turque en avions de combat et en hélicoptères militaires. D’autres fournisseurs d’armes, qui ont également des accords avec l’armée turque, sont également financés par Crédit Suisse : Boeing, Raythen et General Dynamics (www.riseup4rojava.org). Selon le Groupe pour une Suisse Sans Armée, Crédit Suisse a investi 784 millions de dollars dans 6 des 20 plus grands producteurs mondiaux d’armement en 2018. Alors que l’armée turque bombarde depuis plus d’une semaine des convois de civil-e-s et des hôpitaux, les habitant-e-s du Rojava (région du nord de la Syrie) mènent une résistance historique pour tenter de préserver leur vie et leur autonomie. Il s’agit bien d’un massacre : l’armée turque bombarde et fait usage de l’artillerie avec d’énormes moyens. Le cessez-le feu annoncé vendredi passé par Erdogan a pris fin mardi soir (cessé le feu qui n’a pas été respecté par Erdogan), et le président turc a annoncé vouloir « passer à la vitesse supérieure » dans ce que l’on peut appeler un nettoyage ethnique du peuple kurde.

JPEG - 356.8 ko

Si nous, militant-e-s, nous mobilisons aujourd’hui pour le Rojava, c’est aussi parce que l’expérience sociale révolutionnaire qui y est menée, dont les valeurs centrales sont le féminisme, l’écologie, la démocratie radicale et la cohabitation des différents peuples locaux, offre des perspectives uniques pour l’humanité tout entière et doit à ce titre être défendue. Il s’agit également de dénoncer la complicité de nos institutions financières telles que Crédit Suisse dans ce massacre, afin que cette banque cesse immédiatement ses investissements meurtriers. Enfin, n’oublions pas que l’EPFL encourage activement ses collaborateurs/collaboratrices et étudiant-e-s à contribuer à cette complicité silencieuse, à ce massacre.

JPEG - 81.1 ko
JPEG - 60.7 ko
JPEG - 112.8 ko

Hier matin encore, et cela n’a pu que motiver notre rage, un kurde d’une vingtaine d’années s’est immolé dans le feu devant la place des Nations Unies à Genève pour dire à la Suisse et au monde la souffrance et le désespoir que vit le peuple kurde, qui subit le massacre de l’offensive turque. Cette action d’une violence inhumaine et d’un désespoir sidéral est un miroir de l’inaction politique et de l’indifférence mortifère face au génocide du peuple kurde financé par nos industries et nos institutions (Ruag, Crédit Suisse). Nous attendons des actions fortes du gouvernement : cela ne peut plus attendre. Nous ne pouvons plus rester silencieuxses. Nous appelons à rejoindre la manifestation nationale de soutien aux kurdes du Rojava ce 26 octobre à 13h30 à Berne, et à mener un maximum d’actions : soyons solidaires et déterminé-e-s !

Le sang que nous vous avons versé sur la gueule, c’est le sang que vous contribuez à faire couler en Syrie avec vos investissements dans l’armée turque du président fasciste Erdogan ! Hier c’était du faux sang, la prochaine fois, ce sera le vôtre.

#RiseUp4Rojava

Articles de la même thématique...

Block friday

Contre le Black Friday et les oppressions qu’il véhicule. Appel à la mobilisation le 29 novembre à Genève. Plus fort·e·x·s et uni·e·x· que jamais, c’est le Block Friday...

> Tous les articles " Anticapitalisme - Lutte des classes "

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.