Genève Infos locales Antifascisme - Antiracisme

Genève Zone Antifasciste !

Depuis maintenant plusieurs années, les groupes néo-nazis genevois ont tenté de s’implanter en Vieille-Ville. Que ce soit lors de « rondes sécuritaires » ou d’événements comme des conférences, les fascistes aimeraient faire de la Vieille-Ville leur fief.

En 2014, les identitaires avaient marqué « leur territoire » au chablon, dans certaines rues du quartier on pouvait voir écrit « Zone Identitaire » sur les murs et le bitume (Le Matin, 17 janvier 2014).

Actuellement les néo-nazis de « Kalvingrad patriote » et « Résistance Helvétique » organisent des événements principalement dans deux établissements de cette partie de la ville : le « Navy Bar » et le « Restaurant de l’Hôtel de Ville ». Tous deux sont la propriété de la même personne et de sa famille : M. Jean-Yves Glauser.
Le 30 décembre 2010, cet individu a traité une cliente et sa fille de « sales juives » suite à un problème de paiement.

« Lorsqu’il a entendu que ma fille s’appelait Rebecca il nous a traitées de sales juives, de putes, de pouffiasses, de sales Françaises et nous a dit de retourner dans notre pays » (Caroline Zumbach, La Tribune de Genève – Vendredi 13 janvier 2011).

Cela fait des années que le Restaurant de l’Hôtel de Ville accueille des événements organisés par l’extrême-droite. Par exemple, le 10 octobre 2015, Résistance Helvétique (RH) avait co-organisé une conférence avec le CLAN (Communauté de liaison et d’aide nationaliste) sur la répression judiciaire des « mouvements nationalistes et dissidents » en Europe. Y étaient présents le pétainiste Yvan Benedetti (président de l’Œuvre Française, groupuscule néonazi dissout par le gouvernement français en 2013 suite à l’assassinat du militant antifasciste et syndical Clément Méric), mais aussi les avocats d’extrême-droite Pierre-Marie Bonneau, Eric Vuylstecke et le genevois Pascal Junod.

Le 18 novembre 2017, le Restaurant de l’Hôtel de Ville a accueilli l’Assemblée Générale de l’association des amis de Robert Brasillach (collaborationniste français fusillé à la libération).
Le 13 janvier 2018, encore dans ce même lieu, RH avait fêté la création de sa section genevoise en faisant croire aux médias à une ouverture de local.

Le Navy Bar a quant à lui la réputation d’avoir un personnel raciste qui rechigne à servir des femmes voilées. C’est dans ce bar que « Genève Non Conforme » (groupuscule néo-nazi dissout) avait annoncé un concert de « RAC » (rock anti-communiste) en 2011. Les vitres du bar ayant été brisées la veille, le concert avait du être annulé.

C’est également ce bar que Kalvingrad Patriote (KP) a choisi pour faire ses rencontres mensuelles. Le 1er mai 2018, les militants de KP étaient attablés sur la terrasse, à quelques mètres du parc des Bastions où se déroulaient les festivités organisées par les syndicats. A cette occasion un membre de KP, envoyé comme éclaireur, a été repéré et chassé hors du parc. Au même moment, un autre néo-nazi de KP se faisait contrôler par la police cantonale en Vieille-Ville avec un sac à dos rempli d’engins pyrotechniques probablement destinés à être lancés sur les manifestantEs de gauche.

Que ce soit pour le Navy Bar ou le Restaurant de l’Hôtel de Ville, il n’y a pas de hasard ou d’erreur possible : le patron est un sympathisant néo-nazi.

Au mois de décembre 2018, KP avait organisé une commémoration de l’Escalade. Une dizaine de militants fascistes s’étaient réunis à côté de l’église de St-Gervais et avaient fait un cortège non-autorisé, avec des flambeaux, jusqu’à la cathédrale St-Pierre en Vieille-Ville, en bénéficiant de la complaisance de la police.

Le prochain événement de KP aura lieu ce samedi 27 avril, probablement en Vieille-Ville une nouvelle fois.

Contre les tentatives d’appropriation de Genève, de sa Vieille-Ville, de son patrimoine et de son histoire par les fascistes, réaffirmons la ville que nous voulons : antifasciste, ouverte et multiculturelle.

Fascistes, charognes, retournez dans les égouts !
Genève c’est nous !

Action Antifasciste Genève

#GenèveResteAntifa #MèreRoyaumeAuSecours

Articles de la même thématique...

Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme

Lettre d’Antonin Bernanos, militant antifasciste autonome incarcéré depuis six mois suite à la plainte d’un hooligan d’extrême-droite dont le groupe a été mis en déroute lors d’une confrontation de rue...

> Tous les articles "Antifascisme - Antiracisme"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.