Territoire Répression

CSOA Il Molino menacé d’expulsion !

Après la répression de la manif du 8 mars, des politiciens veulent expulser le lieu autogéré Il Molino.

Lugano |

Anonim* compagn*, amic* che restate,
le verità sociali da forti propagate.
È questa la vendetta che noi vi domandiam.
È questa la vendetta che noi vi domandiam.
("Addio Lugano bella", Pietro Gori, 1895)

Traduction :
Anonymes, camarades, amiExs qui restez.
Les vérités sociales par les fortExs propagées.
Voici la revanche que nous vous demandons.
Voici la revanche que nous vous demandons.
(Traduction d’un extrait de “addio Lugano Bella”, d’Alberto Gorin 1895.

Après la répression de la manif du 8 mars “contre le patriarcat, le racisme et l’islamophobie” à la gare de Lugano, au cours de laquelle la police a utilisé du spray au poivre et des matraques contre les manifestant.e.s [1], les membres de différents partis politiques (Lega dei Ticinesi, UDC, PLR) et les médias locaux ont déclenché une véritable campagne en faveur de l’expulsion du Molino. L’essentiel du discours est l’habituelle rhétorique bourgeoise du “respect des lois de la démocratie par tous les citoyens” et en faveur de “la paix sociale, la loi et l’ordre”.

Le message est clair : dans un paradis fiscal comme Lugano, on ne veut pas tolérer un espace qui ne suit pas les lois du profit capitaliste. Dans une ville où il y a une banque à chaque coin de rue, cela doit-il nous surprendre ?

Nous invitons tout le monde à se mobiliser, chacun.e.x suivant sa propre fantaisie et son imagination, chaque geste est important.

Il n’y a aucune certitude quant à la date de l’expulsion, mais cela pourrait arriver bientôt ! Mieux vaut donc être prêt.e.s !

IL MOLINO NON SI TOCCA !

En cas d’expulsion, nous lançons les rendez-vous suivants :

Le jour même : devant le Molino et en ville.
Le samedi suivant l’expulsion : manif en ville a Lugano.

Pour plus d’info :
frecciaspezzata.noblogs.org
inventati.org/molino
telegram : CONTROINFORMA-TI (t.me/controinformati)

PS : le 18 mars 2021 dans une conférence de presse le syndic Marco Borradori (Lega dei Ticinesi) et le vice-syndic Michele Bertini (PLR) ont annoncé un délai de 20 jours pour laisser les bâtiments du Molino volontairement après quoi la police pourrait intervenir pour une expulsion par la force. A suivre...

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co