Antifascisme - Antiracisme UDC néonazisme

Sidney Théodoloz : Jeune UDC valaisanne et membre d’un groupuscule néonazi

Elle se rajoute à la liste des Jeunes UDC valaisan.ne.s aussi membres du « collectif » Militants Suisses.

Valais |

Sidney Théodoloz est membre des Jeunes UDC Valais romand ainsi que du groupuscule néonazi Militants Suisses (MS).

Sidney Théodoloz dans une vidéo de Militants Suisses publiée sur Instagram.

Le 20 mars, elle participe en tant que membre de MS à la manifestation coronasceptique de Liestal. Ce jour-là, un petit groupe de contre-manifestant.e.s ainsi qu’un photographe sont agressé.e.s et menacé.e.s de mort par des membres de MS. Une banderole leur est même volée. Dans une vidéo d’une partie de l’altercation, Sidney Théodoloz est visible à côté de Ludovic Escher (un autre membre de MS) qui lance une bouteille en direction du groupe.

Capture d’écran de la vidéo.

Deux jours plus tard, l’organisation néonazie française Ouest Casual publie une photo dans laquelle des membres de MS piétinent la banderole volée. Sur cette photo, on reconnaît Sidney Théodoloz.

Le président des Jeunes UDC Suisse, David Trachsel, affirme que l’idéologie d’un groupe comme Militants Suisses n’est pas compatible avec les Jeunes UDC et que le parti va enquêter [1]. Pourtant, plusieurs de ses membres connu.e.s étaient présent.e.s le week-end de l’ascension à des caves ouvertes avec les Jeunes UDC Valais romands qui n’ont eu aucun problème à s’afficher avec eux.elles

La vice-présidente des Jeunes UDC Valais Romand Marie-Bertrande Duay (au premier plan) aux caves ouvertes avec quatre membres de MS : Simon Andenmatten, Léa Baeriswyl, Ludovic Escher et Laurie Pitteloud (assis.es à table, de gauche à droite).

Ce n’est une surprise pour personne, les nazi.e.s sont les bienvenu.e.s à l’UDC. Le parti les accueille à bras ouvert et ne s’en distancie que lorsque leur présence engendre trop de mauvaise publicité.

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co