Luttes indépendantistes

Zapatista Gira por la Vida - Tour pour la vie, en Suisse aussi

C’est à nouveau le temps pour que dansent les cœurs, et qu’ils dansent ni sur la musique de la plainte ni sur les pas de la résignation. De différentes délégations zapatistes, hommes, femmes et autres de la couleur de notre terre, nous allons sortir pour parcourir le monde. Que nous prendrons la route ou que nous naviguerons jusqu’aux terres, aux mers et aux ciels lointains, à la recherche non pas de la différence, ni de la supériorité, ni de l’affrontement, et encore moins du pardon et de la pitié. Nous partirons à la recherche de ce qui nous rend égaux.
Sixième partie : une montagne en haute mer. Sous-commandant Insurgé Moisés

Mexique |

Le voyage pour la vie est enraciné dans le mécontentement du système actuel. C’est pourquoi les camarades zapatistes ont décidé de quitter la montagne du sud-est mexicain et d’entreprendre un voyage d’échange, d’enseignement et d’apprentissage à travers les cinq continents, arrivant en Europe dans les mois de juillet, août, septembre et octobre 2021. La caravane de la délégation sera composée de plus de 160 compagnons, dont 75% de femmes et d’enfants. Mais avec le groupe zapatiste il y aura aussi une délégation du CNI-CIG (Congrès national autochtone - Conseil du gouvernement autochtone) et une du Front populaire pour la défense de l’eau et de la terre de Morelos, Puebla et Tlaxcala.

Le voyage pour la vie est l’occasion idéale pour reprendre l’organisation internationaliste, pour reconnaître nos luttes non seulement dans la lutte des zapatistes, mais pour redécouvrir les résistances de notre environnement politique pour se rendre compte que nous ne sommes pas seules, que nous sommes nombreuses, que nous demandons un changement ! Cette tournée est une invitation à l’autogestion, d’un point de vue féministe, anti-patriarcal, anticapitaliste, antiraciste et anticoloniale.

Depuis la Suisse, nous nous joignons à cette invitation, laissant derrière nous la neutralité que nous croyons inexistante et nous accueillons à bras ouverts cette invasion zapatiste comprise comme une invasion territoriale de culture, d’idées, de sentiments, de force et de joie. Du lac Majeur, à travers le Rhin et jusqu’à la pointe du Cervin.

Là, à Morelos, au Mexique, la confrontation actuelle à travers le monde est synthétisée : l’argent contre la vie. Et dans cette confrontation, dans cette guerre, aucune personne honnête ne devrait être neutre : ni avec l’argent, ni avec la vie !
On pourrait donc conclure que la lutte pour la vie n’est pas une obsession, ou chasse gardée des peuples originaires. C’est plutôt… une vocation… et collective.
Bon. Santé, et qu’on n’oublie pas que le pardon et la justice ce ne sont pas la même chose.
Depuis les montagnes des Alpes, en étant en train de douter où envahir en premier : l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la France, l’Italie, la Slovénie, Monaco, le Liechtenstein ? Nan ! Je rigole… Ou pas ?

(Cinquième partie : le regard et la distance à la porte, Sous-commandant Insurgé Galeano)

Nous déclarons notre soutien aux camarades zapatistes qui entreprendront le voyage et nous encourageons toutes les personnes organisées, ou non, à rejoindre leur combat qui est aussi notre combat. Pour squatter l’espace public et raviver l’espace public ! En ces temps sombres de pandémie et d’éloignement social, d’isolement, du Mexique, une tournée commence à reprendre et à se réapproprier les rues, les espaces, les corps, les affections et les territoires. Pour que rien ne soit comme avant. Unir nos forces pour apporter un soutien logistique et économique indispensable pour cette mobilisation, pour rêver, imaginer et construire un Autre Monde possible, ensemble.

Nous essayons de réaliser plusieurs moments et mobilisations sur le territoire suisse entre Genève, Zurich et le Tessin entre mai et octobre. Nous essaierons de rendre compte des étapes de la caravane à travers l’Europe et nous vous informerons dans les mois à venir avec des dates et des propositions dans les différents espaces de lutte. Nous pensons que la Suisse, malgré sa prétendue neutralité, joue un rôle de « cœur de la bête » avec son paradis fiscal, son système bancaire, ses exportations d’armes, sa politique d’immigration. C’est un centre de développement de l’économie capitaliste mondiale. En tant qu’habitantes de ce pays, nous avons une responsabilité au-delà de nos frontières pour la façon dont cette hydre capitaliste se développe à l’échelle mondiale.

COORDINATION ZAPATISTE DU TERRITOIRE SUISSE

Contact

Pour nous contacter/rejoindre : coordination.zapatiste.romande@protonmail.com

Appel aux dons

Nous lançons aujourd’hui un appel aux dons pour soutenir l’organisation de cette mobilisation, essentiellement pour le déplacement des personnes du Chiapas et comptons avec vous ! Voici le compte en Suisse :

Motif du versement : Zapatistas
Puissancejeune
Code postal : 1202
No de compte : 14-870614-4
IBAN : CH78 0900 0000 1487 0614 4

P.S.

D’autres textes ont été publiés sur Renversé sur le sujet comme Vous avez dit zapatiste ? ou encore Une lutte pour la vie.

D’autres articles et informations à suivre

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co