Genève Infos locales Centres fédéraux pour migrant-e-s

Action, réaction. Les complices d’un système raciste n’ont pas droit au répis.

Le 28 novembre, nous découvrions avec satisfaction sur le site d’information et luttes en Suisse romande renverse.co qu’un groupe de personnes a vandalisé deux des bureaux d’architecture genevois ayant participé au concours pour la construction du centre fédéral d’attente et de départ au Grand-Saconnex. Cela nous a fait chaud au coeur et nous tenions à les remercier autant qu’à manifester notre soutien à ce genre d’action.

Ce projet de la Confédération, du canton de Genève et de la commune du Grand-Saconnex s’inscrit dans la continuité d’un système violent envers les personnes en exil [1]. Racisme, xénophobie, précarisation, criminalisation, enfermement, contrôle des corps, exclusion, ces quelques mots siéent bien mieux au centre fédéral que tous les éléments de langage que tente d’imposer le SEM (Secrétariat d’État aux migrations) [2]. Pour la réalisation d’un tel projet dont les conditions s’apparentent à celles de la semi-détention, il y a besoin de la complicité d’un grand nombre d’actrices et acteurs. Les architectes en font partie car ce sont celles et ceux qui dessinent et pensent ces espaces d’enfermement.

L’article [3] paru sur renverse.co qui relatait cette action effectuée dans la nuit du 27 novembre, énonce les noms que les architectes ont donnés à leur projet de centre fédéral de renvoi. "Ouverture" et "Lauryn Hill". Nous ne pouvons imaginer que ces bureaux n’aient pas compris ce à quoi ils étaient en train de participer et si c’est le cas, des excuses publiques seraient souhaitables. En effet, le projet auquel iels ont pris part comprend la construction de ce centre d’attente et de départ (le nom est bien assez explicite et très loin d’une politique d’accueil), mais également les bureaux de la police internationale ainsi qu’un centre de coopération douanière. Alors qu’iels se rendent complices d’une politique raciste du tout-carcéral, du tout-sécuritaire, ces bureaux ont en plus eu l’audace d’appeler ces projets "Ouverture" ou "Lauryn Hill [4]". C’est une double violence à laquelle il aurait été inquiétant que personne ne réagisse. Merci encore au "groupe Anti Carcéral d’ex-Architecte à la Dérive (ACAD)" de ne pas avoir laissé ce monde de plus en plus violent s’installer sans rencontrer de résistance. Par ailleurs, les lauréats du concours, les architectes zürichois Berrel Berrel Kräutler, ont eu eux l’indécence d’appeler leur projet "Philémon et Baucis" en référence au couple de vieillards qui, dans la mythologie grecque, ouvrit sa porte à Zeus et à Hermès déguisés en vagabonds pour tester l’hospitalité de leur peuple. Si d’aventure, le groupe ACAD ou un autre décidait de saccager à nouveau, les architectes Berrel Berrel Kraütler méritent sans aucun doute un sort similaire.

Face à la violence structurelle du gouvernement suisse et cantonal, face à la complicité des architectes et de bien d’autres corps de métier, saccager, vandaliser et critiquer devient nécessaire. Nous nous devons de désobéir pour faire face à cette machine violente qui broie les personnes vulnérabilisées par un système raciste et xénophobe.

Le Groupe Contre les Centres Fédéraux

[1] Pour en savoir plus sur ce centre fédéral, nous vous invitons à lire les articles que nous ou d’autres ont écrit sur le sujet :
- https://renverse.co/Restructuration-de-l-asile-ce-qu-on-sait-sur-les-centres-federaux-1136
- https://renverse.co/Pas-de-centre-federal-au-Grand-Saconnex-ni-ailleurs-1413
- https://renverse.co/La-Suisse-n-est-pas-le-pays-d-accueil-et-de-traditions-humanitaires-qu-elle-1586
- https://renverse.co/Suisse-Quand-l-accueil-des-personnes-en-exil-devient-un-bizness-982

[2] Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le détournement d’un texte du SEM : https://renverse.co/11-facettes-des-centres-federaux-1720

[3] l’article en question : https://renverse.co/VIDEO-Les-architectes-de-l-enfermement-vandalises-1813

[4] Lauryn Hill est une rappeuse afroaméricaine du célèbre groupe de rap "Fugees" (diminutif de "refugees"..), et n’a à notre connaissance jamais chanté pour la prison et pour la discrimination envers les personnes vulnérabilisées. Bien au contraire !

Articles de la même thématique...

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.