Infos locales Migrations - Frontières

Ce n’est pas la drogue mais la violence de la police qui a tué Mike.

Le 28 février 2018, Mike Ben Peter perd la vie entre les mains de la police lausannoise. Le 17 septembre 2018, l’avocat de la famille, ainsi que les avocats des agents incriminés jusque-là pour homicide par négligence, parlent dans la presse des résultats du rapport d’autopsie complet qu’ils viennent de recevoir. La thèse de l’overdose de cocaïne, retenue par beaucoup pour expliquer la mort de Mike, est définitivement écartée : aucune trace de cocaïne n’a été trouvée dans son corps.

[ENGLISH BELOW]
Ce voile levé, c’est toute la violence de cette arrestation qui éclate aux yeux de tou.te.s. C’est le déchaînement de la brutalité de ces six agents de police, qui l’ont humilié et tabassé, et dont on est en droit de penser qu’ils l’ont fait sans peur des conséquences, parce que Mike était un migrant africain et noir, automatiquement suspecté de deal. Il était aux yeux de l’Etat et de ses institutions, une personne sans droit.

Nous nous rassemblons parce que Mike et sa famille, ainsi toutes les autres personnes dans sa situation, ont au contraire des droits, dont le droit à la justice. Il est nécessaire que les actions de ces six policiers soient jugés par un tribunal dans le cadre d’un procès public, afin que toute la lumière soit faite. Une lumière qui doit aussi éclairer les manquements intolérables des institutions suisses à l’égard de personnes noires, en déni des droits humains. Les violences policières et le racisme systémique doivent enfin être reconnus et combattus !

/// Rassemblement organisé par le Collectif Jean Dutoit avec le soutien de solidaritéS Vaud, Outrage Collectif, Fourmi Rouge, Collectif R, Alienze, La Quatrième Vague, Libraire La Dispersion, JRG - Jeunes Révolutionnaires Genève, 1.1 (Basel), Tunnel Tunnel, Où-êtes-vous toutes ?, Espace Autogéré, Droit de Rester, La Maraude, Cinema Oblò, Urgent Paradise, et d’autres à venir ! ///

25 septembre à 17.30h à la Place Chauderon, Lausanne

**************

On February 28th 2018, Mike Ben Peter died at the hands of the Lausanne police force. On September 17th 2018, his family’s lawyer, as well as the lawyers of the six police officers indicted until then for homicide by negligence, speak in the press about the results of the complete autopsy report that they just received. The thesis of a cocaine overdose, held by many as a sufficient explanation for Mike’s death, is definitely excluded : no trace of cocaine was found in his body.

Once this veil has been removed, the violence of this arrest becomes obvious to the eyes of everybody, as does the outburst of brutality from these six police officers, who humiliated him and beat him up. Furthermore, we would be legitimate to think that they did it without fear of the consequences, because Mike was black and an African migrant, and thus automatically suspected of dealing drugs. In the eyes of the State and its institutions, he was a person without rights.

On the contrary, we gather to say out loud that Mike and his family, as well as all the other people in a similar situation, have rights, including the right to justice. It is necessary that the actions of these six police officers be judged by a court in a public trial, in order for complete light to be shed on what happened. This light also needs to be cast on the unacceptable bias and weaknesses of Swiss institutions regarding black persons, in total contradiction with human rights. Police violence and systemic racism must be acknowledged and fought !

25th september, 17.30h at Place Chauderon, Lausanne

/// This gathering is organized by the Jean Dutoit Collective, with the support of solidaritéS Vaud, Outrage Collectif, Fourmi Rouge, Collectif R, Alienze, La Quatrième Vague, Libraire La Dispersion, JRG - Jeunes Révolutionnaires Genève, 1.1 (Basel), Tunnel Tunnel, Où-êtes-vous toutes ?, Espace Autogéré, Droit de Rester, La Maraude, Cinéma Oblò, Urgent Paradise and more to come ! ///

Articles de la même thématique...

[Vidéo] 200 personnes se réunissent pour Ayop

Ce vendredi 19 octobre, 200 personnes manifestaient leur soutien à Ayop Aziz, victime de l’incendie des Tattes et actuellement détenu au centre de détention administrative de Frambois. La mobilisation...

Frontières meurtrières et délit de solidarité

Le 6 novembre à Gap devrait se tenir le procès des "3+4 de Briançon" poursuivis pour « l’aide à l’entrée sur le territoire français d’étrangers en situation irrégulière, le tout en bande organisée »....

> Tous les articles "Migrations - Frontières"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.