Fribourg Infos locales Antispécisme - Libération animale

Front de libération des Biches à l’attaque !

Dans la nuit du 6 août, les grillages d’un élevage de l’institut agricole de l’Etat de Fribourg ont été découpés et environ une centaine de biches ont pu s’échapper et trouver refuge et une liberté relative dans la forêt.

Ces animaux, dont les congénères vivent aussi à l’état sauvage dans les forêts d’Europe, maintenus en captivité dans la ferme-école de Sorens étaient destinés à être tués pour leur viande ou à être vendus pour « le renouvellement du sang dans de nombreux élevages ».

Ce type d’action d’évasion et de sabotage, assez facile à mettre en œuvre, permet d’une part à des individus d’échapper à l’enfermement et à un assassinat certain et de l’autre engendre des pertes économiques non négligeables pour les responsables de l’exploitation animale.

En s’attaquant à l’Institut agricole de l’Etat de Fribourg on touche une structure étatique profondément impliquée dans l’oppression des animaux humains et non-humains et dans la destruction de l’environnement. En effet, en plus de s’occuper de divers élevages commerciaux (élevage de cerfs, de bovin et commercialisation de lait, engraissement et vente de porcs gras), cet institut a aussi une fonction de recherche (expérimentation en production animale) et d’enseignement et de formation pour des éleveurs et éleveuses. De plus, au-delà d’être un des acteurs principaux de la perpétuation de l’élevage en Suisse, l’Institut agricole de l’Etat de Fribourg s’inscrit clairement dans la politique d’écrasement menées par les filières agroalimentaires à l’encontre des petit-e-s paysan-anne-s qui s’efforcent de pratiquer une agriculture autonome et ne détruisant pas la terre. Cela s’exprime notamment par un partenariat avec Agroscope (centre de compétences de la Confédération pour la recherche agricole) qui est le principal acteur suisse faisant le lien entre la recherche scientifique et le secteur agroalimentaire et qui agit en faveur de l’introduction des OGMs en Suisse, notamment en gérant le champ d’expérimentation OGM de Reckenholz (ZH).

Soyons nombreux-ses à lutter contre ceux qui organisent la destruction de la planète et l’exploitation de celles et ceux qui la peuple.

Articles de la même thématique...

Des stickers qui déchirent !

Diffusion de stickers antispécistes à photocopier, faire passer et coller. Histoire de faire parler de cette lutte souvent peu visible. Histoire de porter une critique de l’exploitation animale qui est issue de nos combats contre toutes formes de...

> Tous les articles "Antispécisme - Libération animale"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.