Genève Infos locales Histoire - Mémoire

[Genève] Evacuations, émeutes, occupations : l’été 2007

10 juillet 2007 : Evacuation de La Tour

Occupée depuis 2000, la maison abrite une vingtaine de personnes, un infokiosk, une crèche autogérée, un labo photo, des locaux de répétition, un atelier de sérigraphie, un atelier de couture, ... Evacuable depuis janvier ; la flicaille débarque par surprise. 8 arrestations dans le bâtiment. Alors que la police est en train de les amener au poste, de nouveaux occupantes se montrent aux fenêtres. La maison est reprise... pour quelques minutes. La foule se rassemble autour de la maison et quelques containers prennent feu. C’est le jour des encombrants. Une voiture de flics est retournée. Tout ça se poursuit jusque tard dans la nuit. Actions de solidarité de Winterthur à Genève...

pour la vidéo cliquez ici

12 juillet 2007 : Manifestation de soutien...

...à La tour évacuée et à Rhino évacuable sous peu (d’après les fuites)

23 juillet 2007 : Evacuation de Rhino

Occupée depuis 19 ans et ayant toujours cherché le dialogue avec les autorités, la maison est évacuée sans avertissement sur ordre du Département de l’aménagement pour cause d’insalubrité. Une soixantaine de personnes, un bistrot, la cave12 sont à la rue. 19 arrestations dans le bâtiment. La foule réunie autour de la maison est dispersée à coups de canon à eau. Le secteur est truffé de civils ; contrôles incessants ; nombreuses arrestations.

Pour la vidéo cliquez ici

28 juillet 2007 : Manifestation contre toutes les expulsions

2000 personnes se réunissent vers 14h à la Place Neuve en dépit des nombreux contrôles policiers. Le cortège démarre direction l’Arquebuse. 2e arrêt Rue Rousseau. 3e arrêt devant le Calif, qui s’avère rapidement mouvementé ; le bâtiment est rempli de flics qui gazent et lancent des pierres. La manif perd son caractère familial et se reforme rapidement sur les quais, suivie par le canon à eau. Les pots de fleurs des hôtels de luxe sont bousculés. 2e gazage à l’approche des Rues Basses. Au passage du cortège, les vitrines du parti radical cèdent ?!? 3e gazage lorsque la manif essaie d’atteindre son point final : entre les squats Rhino et La tour. Après les pâtes, les concerts et la bière devant Rhino sous haute protection policière, le cortège s’ébranle vers 23h et travers la ville pour gagner Artamis.

25 août 2007 : Occupation d’une ancienne banque en plein centre ville. Sapristi ! les coffres étaient vides !

L’impressionant bâtiment (5 bd Jaques-Dalcroze) est investi par une centaine de personnes déterminées à y installer des ateliers, une crèche, un infokiosk, la cave12, les bureaux du comité central, ainsi que l’organe de contrôle de Roberta, et bien sûr de reloger un certain nombre d’habitants entassés à 15 dans 2 pièces. Une programmation sur deux semaines, comprenant concerts, débats, spectacles et ateliers convie la population à participer à la vie du lieu. Folle soirée de la cave12 dans le hall futuriste de la banque ; la réceptionniste sert les bières et le dj sévit derrière les guichets ; la foule en délire twiste sur le marbre. Evacué le dimanche 26 à 17h : une vingtaine d’arrestations. Décision formelle que « Ça va continuer ».

29 août 2007 : Occupation d’une maison dans le quartier de Saint-Jean

Rebondissant avec une grande rapidité, les évacués de Dalcroze investissent le 45, rue de Saint-Jean, trois jours plus tard. Immeuble mixte contenant un grand atelier avec des baies vitéres au rez-de-chaussée et une partie conçue pour du logement dans les étages. Idéal pour créer un espace mêlant habitant et activités ouvertes à toutes. Ce bâtiment, vide depuis plusieurs années, fut immédiatement testé avec un concert des René Binamé malheureusement interompu de manière brutale par les gendarmes. Gazage sans sommation à l’intérieur du bâtiment, matraques, course poursuite dans les rues de la ville, canon à eau, nombreuses arrestations, des blessés : les flics se lâchent. Ce genre d’interventions ne peut que traduire une ferme volonté de dissuader par la terreur de nouvelles tentatives.

22 septembre 2007 : Occupation d’une ancienne banque

Le bâtiment situé 40 rue de la Coulouvrenière est soustrait au vide à 11h précises. Le mouvement continue et les évacués de Saint-Jean sont rejoint-es par de nouvelles occupantes, sympathisantes, collectifs d’étudiantes, de femmes et les fameuses panthères grises (ex-squatters). Après, un week-end de folie (on a bu toutes les bières), la flicaille se ramène lundi à 13h, mais trouve le bâtiment vide, aucune arrestation (gnyark gnyark !).

23 septembre 2007 : Concert sauvage de Keny Arkana

en soutien à Intersquat dans le quartier des Pâquis. 2000 personnes assistent au concert : ça chie ! Une arrestation. De nombreuses personnes finissent la soirée à l’occup de la Coulou qui tient toujours !

26 septembre 2007, jour d’abondance

Les squatters et leurs nombreux ami-es, assumant leur goût du luxe, ont choisi l’Hôtel de la Paix pour dresser la table de leur cantine populaire. Avant que la police ne nous déloge, nous avons repris notre nomadisme et sommes allé demander le gîte à quelques autres grandes hôtels de la place.

Je n’ai rien écrit tout à été pompé ici vous y trouverez d’ailleurs plus d’infos ainsi que les textes de l’époque.

Articles de la même thématique...

Venez fêter les 10 ans des Archives contestataires !

Rétro-prospectivement vôtres ! Depuis 2007, les Archives contestataires récoltent, conservent et inventorient les archives issues des luttes sociales de la seconde moitié du XXe siècle. Elles mettent ces documents à la disposition du public et...

> Tous les articles "Histoire - Mémoire"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.