Cette nuit, 10 du mois, nous nous sommes attaqué·e·s au siège international de l’OMC à Genève, Organisation mondiale criminelle, symbole des accords entre les puissant·e·s, du libre échange frénétique, du productivisme destructeur, de l’impérialisme sournois, du capitalisme antisocial... Cette nuit, nous avons marqué leur façade insolente de rouge, rappelant ainsi le sang qu’iels font couler en toute impunité.


En Grèce, en Algerie, en Argentine et ailleurs, le 10 a été declaré jour de resistance contre le durcissement du capitalisme et des systèmes d’oppression. A Genève, siège de nombreuses multinationales climaticides, plaque tournante du négoce de matières premieres, réservoir mondial d’argent taché de sang, les symboles d’oppression ne manquent pas.

Cette nuit, nous avons choisi l’OMC. L’organisation mondiale du commerce, ou plutôt l’organisation mondiale criminelle, héberge les réunions qui dictent les règles du jeu du système économique. Ici, tout n’est que marchandise et ressources consommables. Nourriture, pétrole, métaux, êtres humains ne sont que les composantes d’une équation dont le seul but est l’accumulation de capitaux. Les grattes-papiers représentants des multinationales, des Etats et des marchés financiers décident de la valeur du monde, de qui va vivre et de qui va mourir.

Cette nuit, nous avons symboliquement repris la façade genevoise du bâtiment. Nous avons choisi l’action directe par nécessité. Nos démocraties ne sont que simulacres masquant la reproduction des élites, tant politiques qu’économiques. Les taches de peinture que nous avons laissé ce soir sur l’OMC sont nos bulletins de vote.

Nous sommes ton colloc et ta voisine, ta soeur, ton cousin, ta fille, ton collègue.

Nous voulons un monde sans frontières, féministe, écologiste, anticapitaliste et antifasciste, pour une société libertaire et solidaire.

Nous sommes anarchistes. Nous voulons tout. Ici et maintenant.

La lutte est globale. La lutte est permanente. Révoltons-nous. Faisons converger nos résistances.

Tous les 10 du mois, et plus si affinités, par des actions simultanées aux 4 coins du monde, faisons trembler l’ordre autoritaire établi. Sans autorité, avec nos moyens et nos différences, reprenons la vie.

Ensemble nous pouvons tout.

En solidarité avec nos copaines en lutte et en prison,

Amour, anarchie et révolution permanente.

CLITAU, Collectif de Lutte Insurrectionnelle des Troubles-fête Autonomes

Articles de la même thématique...

Pour les 1 an des Gilets Jaunes

Les 15, 16 et 17 novembre marqueront les 1 an du mouvement. C’est l’occasion d’affirmer notre soutien aux camarades qui luttent en France, par exemple en montant à Paris pour participer concrètement à l’agitation qui...

Vague mondiale de colère

Les peuples du monde se soulèvent partout. Nous ne voyons quasiment que ça depuis plusieurs jours, de nos fils d’actualités jusqu’aux médias dominants. Les vidéos des différentes révoltes à travers le...

> Tous les articles " Anticapitalisme - Lutte des classes "

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.