Kurdistan Infos d’ailleurs Luttes indépendantistes Guerre

La guerre est passée à une autre étape

L’auto-administration démocratique du canton d’Afrin a déclaré qu’elle avait décidé d’évacuer les civils de la ville d’Afrin afin d’éviter des massacres, et que commençait maintenant une nouvelle étape de la guerre. La Turquie, elle, bombarde ces convois de civils fuyant Afrin...

L’auto-administration démocratique du canton d’Afrin a tenu une conférence de presse à Shehba et a annoncé leur décision d’évacuer les civils de la ville pour éviter des massacres de populations civiles et un grand désastre humanitaire. C’est le co-président du Conseil Exécutif de l’Administration Démocratique Autonome du canton d’Afrin, Osman Cheikh Issa, qui a lu la déclaration, en présence du porte-parole des YPG, Brusk Hêsêkê, de la commandante des YPJ Viyan Zinar, ainsi que de représentantes du Kongreya Star, organisation parapluie des structures des femmes de la Fédération démocratique du Nord de la Syrie.

Voici le contenu de la déclaration :

« La résistance héroïque d’Afrin contre l’armée turque et ses groupes djihadistes alliés en est à son 58ème jour. Les attaques sur Afrin ont débutés le 20 janvier grâce à une alliance avec la Russie et au silence des puissances régionales. La Russie a ouvert son espace aérien pour que la Turquie puisse massacrer nos peuples avec tout son armement ses armes et sacrifier celui-ci pour ses intérêts. Ces attaques ont eu lieu dans le silence des forces internationales, de la coalition internationale, de l’Union Européenne, des Nations Unies et du Conseil de Sécurité. Des massacres et des migrations forcées ont été commis à Afrin. Des centaines de civils ont souffert de tous types d’attaques.

L’état turc pro-Daesh utilise des groupes djihadistes pour transformer la démographie d’Afrin et installer ces forces réactionnaires et leurs familles à la place de la population. L’état turc a massacré des centaines de civils essayant de fuir ces attaques. Des politiques génocidaires sont en cours contre notre peuple.

Durant 58 jours, notre peuple et nos combattants ont fait preuve d’une grande résistance face à la deuxième armée de l’OTAN. Le monde entier devrait savoir que nos peuples et nos combattants ont résisté avec beaucoup de volonté face à ces forces immondes. Cependant, parce que l’armée turque a constamment ciblé les civils et durant ces deux derniers jours des centaines d’enfants et femmes ont été massacrés et les infrastructures d’Afrin ont été aussi démolies, afin d’éviter un désastre humanitaire, nous avons décidé d’évacuer les civils de la ville.

Nous souhaiterions annoncer que notre guerre contre l’occupation turque et des forces djihadistes surnommées « Armée Libre » est passée à une autre étape. Nos forces sont déployées partout à Afrin et prendront pour cible les positions de l’occupant turc et de ses alliés dès que possible, ce qui signifie que la déclaration de victoire d’Erdogan est sans valeur pour le peuple turc et l’opinion publique mondiale. Nos troupes feront de leur vie à Afrin un vrai cauchemar. La résistance d’Afrin se poursuivra jusqu’à ce que chaque parcelle d’Afrin soit libérée et que le peuple d’Afrin puisse retourner dans ses villages et ses maisons.

C’est non seulement le peuple d’Afrin qui a mené la résistance, mais aussi tous les peuples du nord de la Syrie ainsi que du Kurdistan. De plus, les forces démocratiques du monde entier n’ont pas laissé Afrin seule. Au nom de notre peuple, nous saluons toutes celles et ceux qui ont soutenu la résistance d’Afrin. Nous les appelons à maintenir leur solidarité et leur soutien envers notre peuple qui fait face à la politique génocidaire de la Turquie.

Enfin, nous appelons le Conseil de Sécurité des Nations Unis à ne pas rester silencieux et à faire pression sur l’Etat turc pour qu’il cesse son génocide politique, physique, culturel envers notre peuple. Les Nations Unis doivent mettre fin à leur hypocrisie et prendre les décisions nécessaires concernant les massacres à Afrin et dans la Ghouta orientale.

Depuis le début des attaques, 500 civils dont des femmes, enfants et personnes âgées ont perdu la vie des mains du fascisme turc et plus de 1030 personnes ont été blessées. De plus, 820 combattants des FDS sont tombés en martyrs.

Nous promettons à notre peuple, à nos martyrs ainsi qu’à nos blessés que nous les vengerons. Notre voie est la voie de la résistance et de la lutte, elle est liée à celle de nos martyrs. Notre objectif est la victoire. »

P.-S.

Publié sur Rojinfo.com
Par ailleurs, un appel à mobilisation international pour le 24 Mars circule, il est disponible sur Kedistan.net

Articles de la même thématique...

> Tous les articles "Luttes indépendantistes"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.