Genève Infos locales Antisexisme - Féminisme Action directe

La ville, la nuit, l’espace public et les murs gris

Encouragées par l’apparition de plus en plus de tagues féministes (vulv, clit, cunni etc.) nous estimons essentiel de percer ce milieu des graffitis dominé par les hommes, dans lequel les femmes* n’osent souvent pas se lancer. Le fait de laisser son tag personnel partout consiste un marquage territorial et une prise de la place considérable. 
Il demeure par ailleurs un clivage énorme entre l’évidence avec laquelle les hommes pénètrent l’espace public versus le manque général des femmes* dans les espaces qu’on habite, y compris mais pas exclusivement en politique, dans la culture populaire, dans les sciences etc.

La monopolisation de l’espace par l’homme découle directement du fait que l’espace publique a été construit par et pour les hommes, ce qui confine les femmes* au privée et à leur absence. Cela provoque une tabouisation des sujets féministes* et renforce ainsi le discours publique hégémonique fait par les hommes cis-blancs privilégiés. Il n’y a malheureusement pas assez de murs vierges et pas assez d’heures sombres pour nos critiques queer-fémi-écolo-anti-ca/spé/sexiste mais cela pour dire que ces tags sont pas de la dégradation de propriété, du barbouillage sur les murs, ils sont l’emblème de contestation contre notre société patriarco-capitalo-oppressive.

C’est pour cela que nous trouvons scandaleux qu’il y ait une criminalisation de telles actions et qu’il n’y ait pas plus d’opposition face au système hégémonique patriarcale, dans la rue comme partout et par tous les moyens envisageables. Car nous avons marre des hommes célèbres, marre de n’apprendre que l’histoire de grands hommes à l’école, au collège, à l’uni, marre de ne pas être représentées et d’être invisibilisées sous l’excuse du contexte historique, marre des monuments, des noms de rues et de la glorification historique des hommes (toute glorification tout court en vrai).
Vous racontez une histoire incomplète, exclusive et discriminatoire !!!

Nous nous ne contentons pas de manifester une fois par an le 8 Mars (venez touteX !!!) Nous voulons la rue toute l’année !

La ville, la rue et l’espace public sont à nous touteX

Un immense merci à touteX qui se manifestent et luttent, bisous
#supportyourlocalgirlgang

Articles de la même thématique...

Je refuse d’être une femme

200 ans de luttes féministes n’auront pas permis de mettre fin à l’infériorité politique, sociale, économique, culturelle et symbolique dans laquelle la moitié des êtres humains est maintenue. Il est aujourd’hui impossible de prétendre sérieusement ne...

"Ni una menos ! mobilisation nationale

Appel à toutes les personnes FLINT* à converger à Bâle le 25 novembre 2019 pour une manifestation combative et révoltée contre les violences faites aux femmes*...

> Tous les articles "Antisexisme - Féminisme "

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.