Thonon Infos locales Grand Genève

Le Contre et l’autoroute

Alors que les différentes zones occupées de France contre les grands projets inutiles font face à la répression sauvage de l’Etat et des attaques fascistes, la région lémanique comporte aussi son lot de technocrates qui cherchent à gonfler les caisses des entreprises privées s’assurant ainsi une place au chaud après leur carrière politique (fameux effet des revolving doors). Le projet d’autoroute reliant Thonon à Machilly prend place dans cette logique là.

Alors que la région lémanique se développe en partie via le rail (CEVA et trains régionaux), les investisseurs du béton ne stoppent pas leurs rouleaux compresseurs, réalisant bien que c’est le dernier moment pour faire passer un projet qui de toute évidence sera inutile dès sa mise en fonction. (pour un argumentaire développé par les associations directement concernées voir ici)

Face à ça, les personnes qui luttent savent comment s’organiser. Les différentes expériences de luttes par le passé et par le présent amènent et ont amené des outils pour mieux se défendre. C’est ce qui a été mis en place dans la région : manifestation à vélo, infotours, coordination entre les différents comités de luttes, marche contre l’autoroute (du 25 au 30 juillet) et appel à avis défavorables pour l’enquête publique.

Ces divers outils permettent à celleux qui luttent de se retrouver sur tous les aspects de Contre possible, et favorisent la convergence entre des personnes qui n’auraient pas nécessairement les même pratiques.

L’enquête publique qui a lieu en ce moment (et jusqu’à la fin de la première semaine de juillet), ne changera rien à la détermination des habitant.e.s qui luttent contre la destruction du territoire, car on ne délègue pas à l’Etat la décision de savoir si effectivement c’est une bonne idée de bétonner des terres agricoles ou pas. Pour celleux qui aimeraient toutefois y participer - à l’appel des associations contre l’autoroute - voici le lien pour donner son avis : www.registre-dematerialise.fr/733

Nous nous retrouverons dans tous les cas pour marcher ensemble, faire connaissance et tisser des liens de résistance lors de la marche qui aura lieu dans la région du 25 au 30 juillet. Peut être que certain.e.s seront trop fatigué.e.s pour faire marche arrière et voudront construire des cabanes dans les bois pour se reposer quelques jours ?

Plus d’infos à suivre.

Articles de la même thématique...

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.