Annemasse Infos locales Écologie - Antiindustriel Autoroute Annemasse-Thonon

Rejoignons l’Agrovélorution contre le projet d’autoroute au milieu du Chablais !

Le 26 mai prochain (lendemain des 20 ans de la critical mass !) aura lieu plusieurs vélorutions en haute-savoie voisine. Parmi elles, une "agrovélorution" aux diverses mobilités conviviales (piétonne, cycliste, équestre) convergant vers Allinges avec un but précis : dénoncer le projet destructeur et sans avenir d’autoroute au milieu du Chablais, dont le futur chantier devrait relier Machilly à Thonon. Nous y rejoindrons un convoi constitué de cyclistes et de tracteurs qui partira de Machilly à la frontière du canton.

La dynamique capitaliste engrangée par le projet mégalomane du "Grand Genève" se fait de plus en plus ressentir. Un centre économique urbain qui attire travailleur.euses à y être exploité.e.s mais surtout pas à y dormir. La région est désormais pensée pour déplacer la main d’oeuvre d’une ville à l’autre le plus rapidement possible (la voiture rapide ? loooooool).

Comme une impression de déjà vu...

Ce grand chantier qui s’étendrait de Machilly à Thonon et qui permettrait de compléter les quatres voies déjà existantes ressort des tiroirs et s’ajoute à la longue liste des grands projets inutiles français. Alors qu’en 1997 il avait été finalement abandonné juste au commencement des travaux, il revient à la charge 20 ans plus tard.

Alors que tout nous laisse penser qu’il est plus que temps de forger des alternatives tangibles à la société capitaliste industrielle, l’Etat continue de porter des projets destructeurs et non désirés

Relier Thonon à Annemasse par une autoroute à quatre voies, bétonnant 200 hectares de terres agricoles ou forestières entre Machilly et Thonon, semble constituer une option valable pour les têtus de l’automobile. Alors que tout nous laisse penser qu’il est plus que temps de forger des alternatives tangibles à la société capitaliste industrielle, l’Etat continue de porter des projets destructeurs et non désirés afin de faire plaisir aux entreprises automobiles et de Bâtiments et Travaux Publics (BTP), et ainsi maintenir le mythe de la vitesse autoroutière (on se demande si ils croient vraiment ce qu’ils affirment).
S’il est vrai que le traffic autoroutier s’intensifie toujours entre Genève et Thonon, on peut être sûr.e.s qu’une autoroute ne réglera pas le problème. Il le déplacera tout simplement de quelques kilomètres, renforçant encore la congestion aux portes de Genève, en détruisant tout sur son passage, et en créant une dépendance de plus en plus accrue à la voiture.

S’il est vrai que le traffic autoroutier s’intensifie toujours entre Genève et Thonon, on peut être sûr.e.s qu’une autoroute ne réglera pas le problème.

L’heure n’est pas aux projets poussiéreux et destructeurs du vieux monde, incapable de réfléchir la société autrement que par la croissance de son économie. Elle est à l’invention de nouvelles manières de vivre et de se déplacer. Construire une autoroute aujourd’hui c’est comme s’acheter un iPhone 4 : c’est complètement has-been. Nous préférons la relocalisation de la vie (production, habitat, socialisation, ...) à une échelle que l’on comprend et sans nécessité de rendement, la redistribution des richesses produites entre toustes, la redécouverte d’une paysannerie productrice et écologique et du temps pour se déplacer à vélo (et en train pourquoi pas, si c’est gratuit). S’ils nous avaient vendu un projet de bateau pirate reliant Thonon à Baby-Plage on aurait pas fait chier mais bon, là faut pas déconner.

L’heure n’est pas aux projets poussiéreux et destructeurs du vieux monde, incapable de réfléchir la société autrement que par la croissance de son économie.

Nous le voyons bien, le problème du bétonnage massif n’a pas de frontières et s’étend partout où l’Etat dispose de quelques bombes lacrymogènes. A Genève, les "éco-quartiers" fleurissent grâce à leur publicité mensongères, s’étalant sur les terres agricoles (casimiret cherpines). Le projet de traversée du lac persiste par maintes fourberies alors que tout le monde sait qu’il n’est pas plus crédible qu’Eric Stauffer. A St-Genis Pouilly, quelques entrepreneurs trouvent cool de couler du béton sur une zone humide pour y construire un centre commercial qui ne fait rêver qu’eux (probablement parce qu’ils n’y mettront jamais les pieds). A Annemasse, projet Borly, c’est une "zone d’artisanat" qui voudrait faire croire qu’elle n’est pas un centre commercial et qu’elle vaut mieux qu’un espace de maraîchage collectif... On continue ?

Ce n’est qu’en imaginant faire les choses ensemble que nous parviendrons à porter notre projet de société, qui est d’ailleurs bien plus Grand, et parfaitement utile (et aussi vachement coolos).
Zadistes, naturalistes et jursistes de tous les pays, unissons-nous ! Faisons de ces projets absurdes des espace physiques d’émancipation, d’expérimentations collectives et des bases logistiques pour contrer la logique de ce monde dont plus personne ne veut !

La Déclaration d’Utilité Publique (DUP) qui "légitimerait" le projet d’autortoute commençera le 6 juin. Soyons nombreux.ses à l’agrovélorution du 26 mai pour envoyer un message clair à tous ceux qui penseraient que nous accepterons le rouleau compresseur du vieux monde nous passer sur le corps sans rien faire ! Ce n’est que le début de la lutte de notre émancipation collective : on est contre l’autoroute parce que c’est évident et on le sait.

A cet égard, nous appelons tous les vélos de Genève à un rendez-vous à la place des Grottes à 9h, et à 9h30 devant le collège De Candolle (Belle-Idée). Nous nous rendrons collectivement et festivement au rendez-vous de Machilly afin d’y rejoindre nos camarades français.es !

A + le capitalisme, on se voit dans ta tombe !

Bisous

Des gen.te.s plutôt cool qui aimeraient rencontrer d’autres gen.te.s bien cool.


Le flyer en pdf :

PDF - 101.8 ko

P.-S.

Si vous voulez, vous pouvez aussi continuer la critical mass toute la nuit et on se rejoint pour le ptit-déj ;)

Vous trouverez en pdf de cet article l’affiche qui appelle à cette convergence depuis Genève. Sentez-vous libre de l’auto-diffuser !

Pour plus d’infos :
https://eco-savoie-mont-blanc.com/desenclavement-chablais-ca-part-mal-lutilite-publique/ (historique)
http://acpat.e-monsite.com/ (site de l’Association de Concertation et de Proposition pour l’Aménagement et les Transports)

Articles de la même thématique...

Perquisitions en cours à Bure

Aujourd’hui, mercredi 20 juin 2018, une vague de perquisitions et d’arrestations s’est abattue sur la lutte contre le projet CIGEO.

ZADenVies

Une semaine de rencontres, chantiers, ateliers sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

> Tous les articles "Écologie - Antiindustriel"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.