Antifascisme - Antiracisme UDC néonazisme

Qui sont les romand.e.s qui apparaissent dans une vidéo de Junge Tat ?

Quatre valaisan.ne.s peuvent être aperçu.e.s dans une vidéo du groupuscule néonazi Junge Tat.

Valais |

Le 24 avril, le groupuscule néonazi suisse-allemand Junge Tat publiait une vidéo tournée fin 2020 dans laquelle le groupe traverse Rapperswil-Jona en ramassant des déchets (une courte avant-première de la vidéo avait déjà été postée en janvier). Ce jour là, Junge Tat était rejoint par quatre romand.e.s (deux couples) : les membres du « collectif » néonazi suisse-romand Militants Suisses (MS) Nathan Beytrison, Simon Andenmatten, Léa Baeriswyl et Laurie Pitteloud. À noter que Simon Andenmatten et Léa Baeriswyl sont également membres des Jeunes UDC Valais Romand.

Nathan Beytrison

Le romand le plus visible dans la vidéo est le membre de MS valaisan Nathan Beytrison. Il ira jusqu’à poser parmi les militants de Junge Tat avec un t-shirt du groupe.

À gauche : Nathan Beytrison à Rapperswil-Jona avec Junge Tat, au centre : Nathan Beytrison à la manifestation coronasceptique de Liestal, à droite : Nathan Beytrison en 2019.
Nathan Beytrison dans la vidéo de Junge Tat.

Simon Andenmatten

La présence du membre fondateur de MS et Jeune UDC valaisan Simon Andenmatten à Rapperswil-Jona ce jour là a déjà été démontrée (voir l’article). La vidéo permet néanmoins d’obtenir des preuves supplémentaires de sa présence. Lui aussi prendra la pose avec les membres de Junge Tat.

À gauche et au centre : Simon Andenmatten dans la vidéo de Junge Tat, à droite : Simon Andenmatten en 2021.
Simon Andenmatten dans la vidéo de Junge Tat.

Léa Baeriswyl

Plus discrète dans la vidéo, on peut apercevoir la membre de MS valaisanne Léa Baeriswyl, aussi membre des Jeunes UDC Valais Romand.

À gauche : Léa Baeriswyl dans la vidéo de Junge Tat, au centre : Léa Baeriswyl avec Simon Andenmatten en 2020, à droite : story Instagram de Léa Baeriswyl repostée par le compte des Jeunes UDC Valais Romand dans le cadre d’un concours en soutien à Franz Ruppen.

Laurie Pitteloud

Finalement, la membre de MS valaisanne Laurie Pitteloud est reconnaissable, bien qu’elle n’apparaisse jamais entièrement dans la vidéo.

Laurie Pitteloud à Rapperswil-Jona avec Junge Tat.
À gauche et au centre : Laurie Pitteloud à la manifestation de Liestal, à droite : Laurie Pitteloud en 2019.

Ne laissons pas les fascistes opérer dans l’ombre ! Restons vigilant.e.s !

Notes

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co