Genève Infos locales Répression - Enfermement Antirep | Répression | prenonslaville

Message important concernant l’affaire du 31 décembre 2017

Ces informations s’adressent à toutes les personnes concernées par les arrestations lors de la fête sauvage du 31 décembre à Genève. À lire !!

Après négociation avec le propriétaire de l’immeuble de l’ancien H&M à la rue du Marché 42 (Genève), l’affaire de la fête sauvage et de l’occupation du 31 décembre 2017 est en cours de classement et les plaintes retirées par la partie plaignante.

Pour toutes les personnes concernées par cette affaire, il y a à présent deux cas de figures :

POUR LES PERSONNES AYANT FAIT OPPOSITION, OU N’AYANT PAS ENCORE REÇU LEUR ORDONNANCE PÉNALE

L’ordonnance pénale à laquelle vous vous êtes opposée devrait être classée. Il n’y aura pas d’inscription dans votre casier judiciaire, ni d’amende, ni de sursis.

Il n’y a rien à faire à part surveiller votre courrier. Vous allez normalement recevoir un "avis de prochaine clôture" de l’affaire, puis une "ordonnance de classement". Ceci peut prendre un long moment. Attention, des frais de dossier seront sûrement engendrés. Ce n’est pas une amende, en cas de de non-paiement, ces frais ne se transforment pas en jours-amendes, mais partent seulement aux poursuites.

POUR LES PERSONNES QUI N’ONT PAS FAIT OPPOSITION A LEUR ORDONNANCE PÉNALE :

Vous avez été condamnéE, vous devez payer l’amende (si vous ne l’avez pas déjà payée), vous êtes en sursis et le délit sera inscrit dans votre casier judiciaire.
Cependant, il est possible - mais pas sûr - que vous puissiez demander "la révision de votre condamnation" en écrivant au ministère public.

DANS LES DEUX CAS, NOUS INSISTONS SUR LE FAIT QUE VOUS CONTACTIEZ LE GROUPE ANTIREP POUR LES INFORMER DE VOTRE SITUATION. => antirep-ge@riseup.net

En effet, dans ce processus de gestion collective de l’affaire, il est important de savoir combien de personnes sont concernées par ce classement. Pour les personnes qui n’ont pas fait opposition, en fonction du nombre de personnes condamnées, nous verrons si un suivi peut être organisé.

Merci d’informer les personnes concernées par cette affaire autour de vous, qui n’auraient pas reçu cet email. Par ailleurs, pour assurer la bonne continuation de cette procédure, nous vous sommes reconnaissantEs de ne pas déformer ce qui est dit dans ce message et de communiquer là-dessus avec mesure (pas de post facebook public ou autre).

Ce retrait de plainte a été négocié financièrement, des soirées de soutien seront organisées pour rembourser ces frais, restez informéEs !

Et surtout rappelez-vous, ne parlez jamais à la police, une fois de plus cette situation prouve que le silence paie !

P.-S.

ACAB

Articles de la même thématique...

Nous ne paierons pas pour manifester

Le jeudi 9 mai 2019, une conférence de presse réunissant plusieurs collectifs organisateurs de manifestation s’est tenue à Genève pour dénoncer les frais d’émolument qui leur ont été délivrés. Les...

Soutenons la LegalTeam de Marseille

Vendredi 10 mai à l’écurie de Genève, soirée de soutien à la legal team de Marseille qui recense les arrestations, donne des infos aux proches des personnes arrêtées, les met en relation avec des...

> Tous les articles "Répression - Enfermement"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.