Zürich Infos locales Répression - Enfermement

Un copain de la bibliothèque anarchiste Fermento arrêté

Mardi 29 janvier, peu après midi, l’un de nos amis de la librairie anarchiste Fermento à Zurich a été arrêté dans son appartement, dont la porte a été défoncée par une unité de la police forensique

Les justifications données par les autorités à son arrestation, ainsi qu’à la perquisition de son domicile et - une fois de plus – de la bibliothèque anarchiste Fermento, sont basées sur les accusations suivantes :

- Incendie criminel contre plusieurs véhicules de l’armée suisse à Hinwil (Zurich), le 27 septembre 2015

- Incendie criminel contre l’antenne radio Waidberg des flics à Zurich, le 10 juillet 2016

- Affiches posées dans la vitrine de la bibliothèque anarchiste Fermento (à son ancienne adresse, à une date que la police pense connaître, le 16 novembre 2017), appelant à "des dommages matériels et des violences contre les entreprises et les personnes impliquées dans la construction de la prison Bässlergut à Bâle, ainsi que du bâtiment du PJZ à Zürich"

Notre ami, qui fait partie de la bibliothèque anarchiste, a déjà été harcelé à cause de cette histoire d’affiche, arrêté à son domicile, il avait subi un “ED-treatment” (prise d’ADN, empreintes digitales, etc.) ainsi qu’un interrogatoire.

Ce mardi, notre ami a été de nouveau arrêté et il semble qu’il ait été forcé à suivre les flics depuis son appartement jusqu’à Fermento, soit pour leur ouvrir la porte, soit pour leur donner les clés, et... d’un coup, deux de nos ordinateurs ont été à nouveau confisqués, l’un tout neuf, l’autre contenant une importante archive numérique avec recherche plein texte…

Jusqu’à maintenant, nous n’avons reçu aucune explication de la police, aucun mandat de perquisition ou quelque chose de ce genre. Et pourtant, nous ne pensons pas que notre ami leur a ouvert la porte de son plein gré, ni même qu’il leur ait offert les ordinateurs en cadeau.

Ensuite, l’ami a été emmené à la prison soi-disant provisoire de la police de Zürich PROPOG, où il se trouve encore aujourd’hui. Mais le vendredi (1er février), il va voir le juge de garde, qui décidera de sa détention provisoire.

Nous protestons contre cette arrestation de l’un de nos amis, indépendamment de la question de savoir si les accusations sont vraies ou non. L’antimilitarisme et le sabotage ont toujours fait partie de l’anarchisme. Dans notre bibliothèque, vous trouverez de nombreuses publications à ce sujet.

Nous appelons en particulier les bibliothèques, les centres d’archives et les infokiosques à faire tourner l’info au sujet de cette attaque contre Fermento et contre l’un de nos bibliothécaires.

Réunion extraordinaire de la bibliothèque anarchiste Fermento, le 31 janvier 2019

PS : Nous avons besoin d’ordinateurs.…

Articles de la même thématique...

De quoi l’association de malfaiteurs est-elle la clef ?

R. incarcéré pour association de malfaiteurs en février 2019 est sorti de prison au début de l’été. Dans le rush, nous n’avons pas communiqué sur sa libération et nous nous en excusons. Nous revenons ici sur son instruction et sur l’utilisation du délit...

> Tous les articles "Répression - Enfermement"

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site ou à travers un formulaire ad-hoc. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via notre e-mail de contact.