Antifascisme - Antiracisme UDC néonazisme

Le Jeune UDC valaisan Léo Rouvinez a un tatouage nazi

Il affiche ouvertement son néonazisme sur les réseaux sociaux.

Valais |

Le membre des Jeunes UDC Valais Romand et « rédacteur permanent » du journal des Jeunes UDC Romands « L’Idée » Léo Rouvinez a « 1488 » tatoué sur la poitrine. Il s’agit de la combinaison de deux nombres utilisés comme symboles par les néonazi.e.s : le 14 fait référence aux « 14 Words », un slogan suprémaciste blanc (« We must secure the existence of our people and a future for white children »), tandis que le 88 signifie « Heil Hitler » (H étant la huitième lettre de l’alphabet) [1].

Le tatouage en question : on y distingue clairement le nombre « 1488 ».
Un article de « L’Idée » écrit par Léo Rouvinez en 2020.

Sur Instagram, il n’hésite pas à s’afficher avec ses ami.e.s néonazi.e.s, des activistes connu.e.s de la scène valaisanne :

  • Le Haut-Valaisan Noah Stucky, qui fait actuellement partie du groupuscule néonazi violent Radikal Sion/Swastiklan Wallis [2].
  • La musicienne néonazie Naomi Croset, qui a récemment participé à une commémoration de la bataille de Sempach organisée par les néonazi.e.s du Nationalen Aktionsfront [3]. Léo Rouvinez avait fait la promotion de son projet musical sur Facebook en 2020 [4].
  • Nathan Beytrison, actuellement membre du groupuscule néonazi violent Militants Suisses, qui a agressé et menacé des contre-manifestant.e.s ainsi qu’un photographe lors de la manifestation coronasceptique du 20 mars à Liestal [5]. Il apparait également dans une vidéo du groupuscule néonazi Junge Tat [6].

Léo Rouvinez ira jusqu’à poster une photo sur Instagram dans laquelle il pose avec Nathan Beytrison et Naomi Croset devant Noah Stucky qui fait un salut nazi.

Léo Rouvinez (en bas à gauche) en 2020 avec Nathan Beytrison (en bas au centre), Naomi Croset (en bas à droite) et Noah Stucky (en haut au centre).

Sur une autre photo, prise le même jour, Léo Rouvinez porte un t-shirt néonazi sur lequel figure une Totenkopf de la SS [7].

Emblème de la 3e division SS « Totenkopf ».

Toujours sur Instagram, ce 1er août, il poste une story sur Instagram dans laquelle il porte un pull de la marque néonazie No Compromise No Remorse.

La story Instagram en question.
Le motif du pull en question (source : antifa.ch).

Encore un néonazi chez les Jeunes UDC Valais Romand... Difficile d’être surpris.e à force.

DANS LA MÊME THÉMATIQUE

À L'ACTUALITÉ

Publiez !

Comment publier sur Renversé?

Renversé est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous le faire savoir
par e-mail: contact@renverse.co